Camille Cerf dénonce les diktats de la minceur

Camille Cerf dénonce les diktats de la minceur
Camille Cerf lors de la soirée de lancement de la nouvelle montre "Iconic Link Daniel Wellington" à Paris, le 10 octobre 2019.

Reçue dans l'émission Buzz TV, jeudi 24 octobre 2019, l'ancienne Miss France Camille Cerf n'a pas hésité à exprimer son exaspération face aux diktats de la beauté.

Les diktats de la beauté et de la minceur, Camille Cerf en a assez. Invitée par le Figaro sur le plateau de Buzz TV, jeudi 24 octobre 2019, Miss France 2015 a fait valoir ses revendications. Après s'être confiée sur ses prochains projets professionnels, la jeune créatrice d'une marque de lingerie a également exprimé ses revendications concernant la pression sociale autour de la minceur.

Elle est contre une image déformée

"Le diktat de la perfection m'énerve. La retouche d'une femme ronde dans les magazines m'agace autant que celle d'une fille mince. On ne montre plus la réalité aujourd'hui. C'est gênant car des jeunes filles grandissent avec cette image déformée de la femme", a-t-elle expliqué. "Quand j'ai été Miss France, j'ai découvert mon corps retouché dans un magazine. C'est vexant et blessant. On se dit qu'on est pas assez bien pour eux et ça crée des complexes", a déploré l'ancienne Miss.

Et pour cause, celle qui a débuté le mannequinat à l'âge de 15 ans révèle avoir été victime de ce diktat : "À l'époque, j'étais déjà très mince, je faisais 20 kilos de moins qu'aujourd'hui et on me demandait encore de maigrir. C'était très compliqué." Des normes qu'elle ne prend pas en compte dans les campagnes de sa marque puisqu'elle refuse catégoriquement que les photos soient retouchées. Elle prône la beauté de tous les corps !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.