Boom dans la cosmétique : pourquoi les produits de beauté unisexes cartonnent

Boom dans la cosmétique : pourquoi les produits de beauté unisexes cartonnent
Désormais, les lignes bougent et les cosmétiques deviennent unisexes.

Ces dernières années, les questionnements sociétaux viennent bousculer les idées préconçues sur l'identité et le genre. Les produits de beauté étaient jusqu'alors concernés par la binarité, dédiés aux femmes ou aux hommes. Désormais, les lignes bougent et les cosmétiques deviennent unisexes. Une tendance qui explose !

Après les parfums (exemple : CK One par Calvin Klein) et vêtements mixtes (Levi's, Louis Vuitton, ..), c'est au tour du maquillage et d'autres soins beauté de se libérer du genre. Dans son enquête sur les cosmétiques publiée mercredi 9 décembre 2020, Gala y voit une première explication souhaitant rétablir l'égalité sur les différences de prix pour le même type de produits : "De plus en plus de grandes marques cosmétiques proposent maintenant des emballages neutres, sans couleurs ou formes qui chercheraient à toucher un genre plus qu'un autre. Une bonne manière également de lutter contre la 'taxe rose' : ce phénomène où, pour un même produit (type un rasoir jetable) sont proposées deux versions, une pour elle et l'autre pour lui. Et où, sans justification aucune, sa version féminine se révèle, à l'achat, plus chère que l'autre."

Des produits "no gender" à partager

En pleine évolution, le marché voit fleurir nombreuses marques unisexes, ce qui n'est pas non plus une nouveauté. Laroche-Posay, Avène ou encore Bioderma sont autant de marques aux emballages neutres proposant des soins sur-mesures, et depuis des décennies disponibles en pharmacie. Nostra, Khiel's, Aesop, Moneret et même Fenty Skin, lancée par Rihanna, bannissent les distinctions. L'hygiène, affaire de chacun, devient alors logiquement inclusive et les consommateurs adorent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.