Boire du jus de cornichon : nouvelle tendance dangereuse ?

Boire du jus de cornichon : nouvelle tendance dangereuse ?
Si le jus de cornichon présente plusieurs bienfaits pour le corps, il n'est cependant pas à consommer à la légère.

Plébiscité par les médias comme le nouveau phénomène bien-être, le jus de cornichon présenterait tout de même certaines limites. Dans une interview réalisée par Madame Figaro, deux professionnels de la santé se sont penchés plus en détail sur cet ingrédient qui fait fureur.

Les bienfaits du jus de cornichon

Parmi ses vertus, le jus de cornichon s'avérerait efficace contre les crampes. En effet, avec sa haute teneur en sel, celui-ci évite la déshydratation (en partie responsable des contractions musculaires) puisqu'il retient l'eau. Étant principalement composé de vinaigre, le jus de cornichon pourrait aussi apaiser les maux de gorge, mais également rééquilibrer l'acidité de l'estomac et ainsi calmer nausées et maux de ventres. Enfin, sa formule vinaigrée augmenterait la sensibilité à l'insuline, et permettrait donc de réduire le taux de sucre dans le sang.

Ses limites

"Une consommation importante de sel peut augmenter la pression artérielle et contribuer à déséquilibrer la fonction cardiaque. Si vous avez un transit digestif un peu perturbé, le sel peut provoquer des douleurs de l'estomac", met en garde la médecin nutritionniste Corinne Chicheportiche-Ayache.

Sans oublier "les désordres digestifs tels que l'effet laxatif, lorsque le jus est consommé en grande quantité", ajoute Frédéric Maton, médecin du sport et nutritionniste. De plus, cette saumure est souvent présentée comme riche en antioxydants, mais selon Frédéric Maton "le liquide n'en possède quasiment pas". Vous voilà prévenue !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.