Body shaming : 30% des Français révèlent en être victimes

Body shaming : 30% des Français révèlent en être victimes
57% des Français aimeraient aussi changer quelque chose de leur corps.

Aurélie Ngambi

"Souhaiteriez-vous modifier votre corps ?", "Êtes-vous victimes de body shaming ?"... Voici les questions posées aux Français par le site de sondages sur internet Yougov. La réponse en quelques chiffres-clés.

57% des Français aimeraient changer quelque chose de leur apparence physique, alors que 62% d'entre eux affirment avoir des kilos à perdre. C'est ce que révèle une étude réalisée par le site de sondages Yougov et publiée le 1er août 2019. Pour obtenir ces résultats, les enquêteurs ont alors questionné 1 024 personnes majeures et représentatives de la population française en avril et mai derniers.

Le body shaming : majoritairement pratiqué par les proches des victimes

Ce même panel a été également interrogé sur le body shaming, une pratique qui désigne les critiques formulées à l'encontre d'un individu par une ou plusieurs personnes, en raison de son apparence physique : surpoids, maigreur, taille, couleur de la peau, texture des cheveux... Cela peut alors se caractériser par des mots cruels, des réflexions blessantes, voire du harcèlement.

Eh bien, sachez que 30% des Français révèlent en être victimes. Plus précisément, ce sont les millennials (âgés entre 18 et 34 ans) qui sont les plus touchés par ces humiliations à l'égard de leur corps (50%). De plus, l'étude démontre que 85% des auteurs de body shaming sont des personnes de l'entourage des victimes (collègues, famille, amis).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.