Beauté DIY de la peau : les ingrédients naturels nocifs selon les dermatologues

Beauté DIY de la peau : les ingrédients naturels nocifs selon les dermatologues
S'offrir une beauté naturelle, oui, mais pas aux risques et périls de son épiderme !

Tout faire soi-même, y compris les soins cosmétiques, est la nouvelle tendance. Pourtant, tous les ingrédients ne sont pas bons pour la peau. Des dermatologues ont dévoilé ceux qu'il faut bannir de sa liste de courses au magazine britannique Glamour, dimanche 17 mai 2020.

S'offrir une beauté naturelle, oui, mais pas aux risques et périls de son épiderme ! Si le Do It Yourself est le nouveau mot d'ordre, mieux vaut connaître les actions et réactions de chaque ingrédient avant d'oser imprégner sa peau d'une préparation maison. L'édition britannique du magazine Glamour s'est intéressée à cette mode des recettes à faire soi-même et en a profité pour interroger des dermatologues. En première ligne des aliments qui sont les faux amis du corps humain, il y a le citron dont l'acidité brûle. Il peut causer une réaction cutanée inflammatoire comme la phytophotodermatose qu'explique la dermatologue new-yorkaise Rita Linkner : "Utilisé sur la peau exposée au soleil, le citron peut provoquer un boursouflement et de l'hyperpigmentation." Également estimé comme un élément phare du DIY, le bicarbonate de soude a ses défauts. Traiter l'acné avec ce composant chimique ou avec du dentifrice peut exacerber le problème en l'irritant, bien que les deux soient fortement concentrés en triclosan anti-microbien. Le sucre et le sel sont aussi vivement déconseillés sur les boutons.

L'oeuf cru, le vinaigre, les épices...

Les recettes à base de blanc ou jaune d'oeuf sont nombreuses mais sont-elles bénéfiques ? Quand la peau est à vif, son utilisation est totalement proscrite. Pour les personnes atteintes d'acné, de psoriasis ou d'eczéma, l'ingrédient cru peut provoquer un sacré problème, "une infection bactérienne appelée salmonelle" comme l'expose la dermatologue Mona Gohara. Employé sur le visage comme sur les cheveux, le vinaigre n'a pas que des avantages et ne fait pas l'unanimité chez les spécialistes. L'experte de la peau Ava Shamban signale un autre souci, outre la possibilité d'inflammation qui peut aller jusqu'à la brûlure : "Je resterais à l'écart du vinaigre, quels que soient les avantages. L'odeur est terrible pour la peau et durable." Enfin, les épices (curcuma, cannelle ou piment) peuvent engendrer un phénomène d'hypersensibilité selon les cas. Pour anticiper une mauvaise réaction du corps, la préparation doit toujours être testée sur quelques centimètres avant d'être appliquée comme un soin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.