3 régimes de stars qui ne sont pas sans danger

3 régimes de stars qui ne sont pas sans danger
Les régimes ne sont jamais plus suivis qu'en saison estivale.

L'été approche avec douceur et l'expression désormais démocratisée du "summer body" revient faire des dégâts. Les esprits sont accaparés par l'idée d'avoir une silhouette parfaite à exposer au soleil. Ainsi, les régimes ne sont jamais plus suivis qu'en cette saison. Une bonne chose pour nos corps ? Les diététiciens ne sont pas forcément d'accord et remettent en question bon nombre de pratiques, comme certaines plébiscitées par les célébrités.

La méthode des petits pots

Autrement appelé "baby food", ce régime pensé par la coach fitness Tracey Anderson a rendu totalement gaga l'actrice Reese Witherspoon. Il consiste à ingurgiter tout au long de la journée des petits pots pour bébés pendant une durée généralement recommandée entre une à deux semaines. Pour le repas du soir, un plat "normal" est autorisé mais reste la seule entorse. Pour l'Américaine à l'origine de cette méthode, elle serait saine et équilibrée puisque pleine de vitamines. Étant à destination des enfants en bas âge, cette nourriture n'est pourtant pas adaptée aux besoins d'un adulte. Ces mixtures pourraient même causer des dérèglements du système digestif et entraîner une perte musculaire causée par son manque de protéines.

La "Ice cube diet"

Le régime "Ice cube diet" ou "glaçon" est une invention venue d'outre-Atlantique à laquelle s'est ralliée l'interprète de Bridget Jones, Renée Zellweger, soucieuse de retrouver sa ligne. Au quotidien, dès que l'envie de grignoter les prend, les adeptes sucent des glaçons. En se prêtant au jeu, la comédienne parviendrait à faire fondre au moins un litre d'eau par jour, ce qui a un effet coupe-faim mais aussi brûle graisse. Le principe est d'une extrême simplicité en plus d'être rafraîchissant, ce qui peut s'avérer tentant. Or, cette apparente solution est un nid à problèmes : le corps ne reçoit pas de nutriments, une baisse de la température corporelle peut être constatée allant jusqu'à l'hypothermie. Les troubles de la digestion, d'autres dysfonctionnements organiques et l'attaque des gencives ainsi que de l'émail sont aussi déplorés.

Le régime kétogénique

Connue depuis les années 1920 et d'abord utilisé pour traiter les crises d'épilepsie, la "Keto diet" autorise certaines graisses (le poisson gras, la viande rouge, le beurre, l'avocat, les huiles végétales comme l'huile de coco, etc) mais interdit de nombreux aliments (les glucides, le pain, les pâtes, les légumineuses et les légumes racines, les céréales...). Par cette proposition, le taux d'insuline est limité et cette hormone ne peut plus ni stocker les graisses ni empêcher de les brûler. En compensation apparaissent les corps cétoniques qui ont leur propre effet de carburant. Le problème est que les maux de tête, les nausées, les coups de fatigue, le manque de fibres et vitamines se font rapidement sentir. L'excès de viande a lui aussi ses conséquences sur la santé. Ce qui n'empêche pas les soeurs Kardashian ou encore Gwyneth Paltrow d'en rester folles...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.