Se faire un carré court en hiver, bonne ou mauvaise idée ?

Chargement en cours
Dégager sa nuque grâce au carré court, une bonne idée en période hivernale ?
Dégager sa nuque grâce au carré court, une bonne idée en période hivernale ?
1/2
© Adobe Stock, mariesacha

En toute saison, l'indémodable carré conserve sa place dans la tendance. Un temps dégradé puis plongeant, le carré court dépouillé de tous ses artifices retrouve sa splendeur d'antan et charme les foules. Bien loin de coller une image de petite fille sage, le carré court s'offre un renouveau plus rock'n'roll. Si l'été semble être une saison plus propice pour adopter le court, l'hiver fait de cette coiffure la star de son temps.

Le carré court à travers les époques et les saisons

Aux prémices de la Première Guerre mondiale, quelques femmes osent arborer le carré court. Au travers d'une société où le long est de rigueur, femmes avant-gardistes et artistes se laissent séduire par cette coupe "symbole de leur émancipation et de leur esprit pionnier", comme le détaille le site Jean-Louis David. À mesure que les femmes s'affairent à l'effort de guerre, les cheveux longs deviennent contraignants. Dès lors, les cheveux courts gagnent en légitimité. Par la suite, à chaque décennie, le carré court a su se réinventer pour demeurer dans la tendance. Dans les années 1920, le bob "un carré très court et structuré qui se termine juste sous les oreilles et doté d'une frange droite", comme le précise Jean-Louis David, est porté par les stars en vogue. Dans les années 1930, il récupère son charme féminin et les femmes y "ajoutent une touche plus chic, avec de jolies vagues dessinées dans la chevelure pour un effet cranté". Des années 1950 à 1970, les célébrités hollywoodiennes à l'instar de Marilyn Monroe apportent leur touche en le portant avec de jolies boucles volumineuses. En 1980, Mireille Mathieu est l'ambassadrice du carré boule, tout comme Jennifer Aniston dans sa version dégradée dans les années 1990. Au siècle d'après, le carré plongeant fait fureur. À ce jour, il se porte de toutes les façons.

Faut-il succomber au carré court en hiver ?

Le carré court s'est réinventé et a traversé les époques sans tenir compte des saisons. Été comme hiver, les femmes succombent au carré court. Lors des premiers beaux jours l'envie de se rendre chez le coiffeur pour profiter de cheveux plus courts, afin de ressentir un vent de fraîcheur soufflant sur la nuque, est forte. Il va de soi qu'en période de fortes chaleurs, arborer une chevelure courte est plus agréable. Toutefois, en hiver, le carré court arrive en tête de la tendance. Aucune différence d'entretien entre les saisons n'est évoquée par les coiffeurs. La recommandation majeure étant de choisir des produits en fonction de la nature de ses cheveux. Le court demande un soin particulier et lors de la repousse, il faudra retourner chez le coiffeur afin de "restructurer les côtés et couper au niveau de la nuque". Ainsi, pour celles qui en hiver préfèrent passer leur temps libre sous un plaid, il est recommandé d'attendre que le soleil fasse son retour pour y succomber. Choisir une coupe de cheveux ne semble pas dépendre de la saison mais de ses envies. À vos ciseaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.