Pourquoi les boutons reviennent toujours au même endroit ?

Chargement en cours
Pour limiter le retour d'un bouton récalcitrant, il est impératif de ne pas y toucher.
Pour limiter le retour d'un bouton récalcitrant, il est impératif de ne pas y toucher.
1/2
© iStock, jeffbergen

Les boutons peuvent mettre vos nerfs à rude épreuve. Spécialement lorsqu'un d'entre eux revient sur votre visage sans explication logique. Découvrez comment limiter son retour.

Afficher une peau éclatante et sans aucune imperfection est le souhait de nombreuses femmes. Et malgré une routine beauté suivie à la lettre, personne n'est à l'abri d'un bouton récalcitrant. Vous savez, celui généralement situé en bas du visage qui revient toujours au même endroit...

Les causes

Comme l'a expliqué Nina Roos, dermatologue et auteure du livre "Une peau en pleine forme" (édition Solar), à Madame Figaro en octobre 2017 : "On a l'impression que c'est toujours le même (bouton), car il arrive qu'il reste des résidus de comédons qui vont venir s'enflammer lorsque l'on transpire, qu'on les touche ou en cas d'alimentation non équilibrée". Et bien que ce bouton disparaisse, quelques jours plus tard un autre pointe le bout de son nez au même endroit. Car à force d'y toucher régulièrement les lésions sur votre peau deviennent plus profondes ce qui favorise malheureusement son retour...

"Une bonne hygiène de vie est primordiale à cet âge, surtout lorsque l'on est exposé à la pollution et au stress qui ont déjà tendance à faire pousser des boutons", a-t-elle ajouté. Une mauvaise hygiène de vie comme une forte consommation de tabac, d'alcool et d'aliments gras et industriels ou encore une forte exposition à la pollution peuvent également favoriser le retour d'un bouton récalcitrant. Il faut donc bien prendre en compte ces éléments si vous souhaitez vous en débarrasser.

À cela, la dermatologue a précisé que chez certaines femmes ces boutons peuvent également se manifester à nouveau lors de l'ovulation ou être une cause directe du syndrome prémenstruel. Pour vous assurer que ce bouton n'est pas dû à un dérèglement hormonal, posez la question directement à votre gynécologue afin de trouver la solution la plus adaptée.

Comment les traiter ?

S'il y a bien un réflexe à adopter pour limiter l'apparition d'un énième bouton votre visage, c'est de ne pas y toucher. Certes, cela va de soi mais une fois le bouton sur votre visage, le percer est souvent très tentant. Il faudra donc prendre son mal en patience...

Pour bien traiter son bouton, de nombreux dermatologues recommandent de s'y prendre dès les prémices en tamponnant deux fois par jour la région concernée avec un antiseptique local, comme l'huile essentielle* d'arbre à thé par exemple (connue pour ses vertus antiseptiques) ou de l'Hexomédine (disponible en pharmacie) pour les peaux à tendances acnéiques. Cela va permettre d'assécher votre bouton en profondeur puisque si des boutons reviennent systématique au même endroit, il y a de fortes chances qu'il s'agisse de lésions enkystées par définition profondes.

De plus, il est également recommandé de laver votre peau au moins deux fois par jour avec un nettoyant doux et non comédogène. Les eaux micellaires, utilisées en tant que démaquillants, s'avèrent parfaites pour remplir cette tâche puisqu'elles débarrassent la peau des impuretés causées par le maquillage ou encore la pollution.

Enfin, il faut nourrir votre peau avec une crème hydratante non comédogène. Cette dernière peut réduire l'inflammation locale et l'aider à retrouver son éclat.

Toutefois, si ces gestes ne sont pas adaptées à votre type de peau, demandez conseil à un dermatologue. Seul lui sera en mesure de vous prescrire les soins et les habitudes à prendre afin de régler ce léger problème cutané.

*Les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et aux jeunes enfants. En cas de doute, demandez conseil à un médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.