Pollution digitale : quels sont les effets de la lumière bleue sur la peau ?

Chargement en cours
La lumière bleue accélère le veillissement de la peau.
La lumière bleue accélère le veillissement de la peau.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

La lumière bleue est actuellement pointée du doigt par les experts de la beauté, puisqu'elle aurait tendance à endommager la qualité de la peau sur le long terme. De quelle façon agit-elle sur l'épiderme ? Quelles solutions existent pour vous protéger ? On vous dit tout.

Pour rappel, la lumière bleue est émise par des appareils électroniques tels que le smartphone, l'ordinateur ou la télévision. Et ces dernières années, elle se retrouve sous les feux des projecteurs, mais malheureusement pas pour la bonne raison ! Oui, celle-ci est plus que jamais décriée par les professionnels de la santé pour ses effets négatifs sur la rétine de l'oeil, sur la qualité du sommeil, ainsi que sur la santé mentale (humeur, fatigue, baisse d'énergie...). De la même façon, des spécialistes de la beauté s'accordent à dire que la lumière bleue abîme la peau lors d'expositions prolongées et non protégées. Mais quel est vraiment son impact sur l'épiderme ? Quels soins faut-il appliquer pour contrer ses effets négatifs ? Réponses.

Lumière bleue : quels sont ses réels impacts sur la peau ?

D'après plusieurs études scientifiques, la lumière bleue endommage la peau en générant un stress oxydatif, comme le font par exemple le tabac, les rayons UV et la pollution. Ce qui peut notamment provoquer de l'hyperpigmentation, c'est-à-dire des taches brunes qui s'installent durablement sur la peau (mélasma, masque de grossesse, mauvaise guérison des boutons, vieillissement cutané...). "La lumière bleue induit une pigmentation durable (jusqu'à 3 mois) sur la peau, en particulier sur les phototypes III et plus (c'est-à-dire les peaux les plus foncées, le phototype I correspondant à une peau très claire et le phototype VI à une peau très foncée)", précise la dermatologue Marie-Estelle Roux au magazine Top Santé.

En générant ce stress oxydatif, la lumière bleu accélère dans un même temps le vieillissement cutané, de la perte de souplesse au manque d'élasticité, en passant par l'apparition de rides et ridules. "Il est bien connu que les ultra-violets (rayons lumineux dont la longueur d'onde est comprise entre 100 et 400 nanomètres) sont la première cause du vieillissement de la peau. Leur longueur d'onde courte leur confère beaucoup d'énergie, et ils peuvent induire des dégâts sur l'ADN", confirme la dermatologue.

Que valent vraiment les produits beauté anti-lumière bleue ?

Face à ce constat, de plus en plus de marques cosmétiques proposent des produits afin de vous protéger contre cette fameuse lumière bleue (Uriage, Garancia, Yves Rocher, Paula's Choice...). Et malgré des différences dans les compositions de produits, ces gammes ont toutes la même mission principale : lutter contre l'apparition de taches brunes sur la peau et prévenir le vieillissement cutané. De plus, ces soins sont généralement tous bourrés d'actifs antioxydants pour contrer le stress oxydatif dans sa globalité, peu importe que ce dernier provienne de la lumière bleue ou de la pollution par exemple.

On vous recommande ainsi de les intégrer sans attendre dans votre routine de soins quotidienne. Néanmoins, cela ne doit pas vous empêcher de continuer à adopter les bons gestes, comme réduire le temps passé devant vos écrans, mais également appliquer une protection solaire ou encore un fond de teint de type écran minéral.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.