Les secrets d'un brushing ultra-lisse

Chargement en cours
Pensez à munir votre sèche-cheveux de l'embout diffuseur de chaleur afin de réussir un brushing plus uniforme et moins agressif.
Pensez à munir votre sèche-cheveux de l'embout diffuseur de chaleur afin de réussir un brushing plus uniforme et moins agressif.
1/2
© Adobe Stock, triocean

Depuis quelques saisons, des podiums des défilés aux actrices en vue, en passant par les vitrines des salons de coiffure, vous pouvez croiser de plus en plus de têtes à la chevelure parfaitement lissée. Voici nos meilleurs conseils pour vous adonner à la tendance "sleek" sans abîmer vos cheveux.

Sur le papier, le brushing n'a rien de sorcier. Quand on ne veut pas passer par la case coiffeur où obtenir un lissage brésilien ou japonais, plusieurs techniques permettent de lisser les cheveux, plus ou moins agressives, longue tenue, et faciles à réaliser à la maison.

Partir de cheveux sains et nettoyés

Comme souvent, des cheveux en bonne santé supporteront mieux ce genre de coiffure. Alors si vous avez les cheveux très abîmés, ne vous attendez pas à un résultat fabuleux. Mieux vaut donc prendre le temps de soigner vos cheveux avant de vous y essayer. Le jour du brushing, lavez-vous les cheveux avec un shampoing lissant. Celui-ci va les démaquiller d'éventuels produits coiffants et les nettoyer de la saleté et de la pollution, pour que votre brushing tienne mieux. Faute de shampoing lissant, employez un après-shampoing ou un masque enrichi en kératine, afin de nourrir les cheveux et les protéger en amont du lissage. Rincez avec une eau bien froide afin de refermer les écailles des cheveux. Appliquez ensuite un soin démêlant sur les cheveux humides, et pourquoi pas un sérum lissant pour qu'ils les absorbent et soient bien prêts pour le brushing.

Travailler sur des cheveux juste ce qu'il faut d'humides

Un brushing se réussit sur des cheveux humides juste ce qu'il faut. Sur des cheveux complètement secs, cela les fragiliserait. Trop gorgés d'eau, cela ne prendrait pas. L'idéal consiste donc à prendre le temps de les enrouler dans une serviette en microfibre, un t-shirt, ou une serviette éponge, pendant une quinzaine de minutes. Après quoi, vous pouvez appliquer un soin protecteur de chaleur et parfaire le séchage d'un coup de sèche-cheveux tiède, mais surtout pas chaud.

Réussir la coordination brosse-rouleau et sèche-cheveux

Vous pouvez désormais commencer le brushing à proprement parler, munie d'un sèche-cheveux avec l'embout diffuseur, d'une brosse-rouleau et de grosses pinces. Ces dernières vous servent à attacher l'essentiel de vos cheveux du dessus du crâne afin de laisser libres ceux en bordure de tête par lesquels vous allez commencer. D'une main, enroulez la brosse au niveau de la racine d'une première mèche, puis glissez lentement vers les pointes pendant que vous tenez le sèche-cheveux de l'autre main. Le sèche-cheveux doit être placé de façon perpendiculaire aux cheveux, à une vingtaine de centimètre, et descendre en même temps que votre brosse-rouleau. Vous devez le tenir à une vingtaine de centimètre, pour diffuser de l'air chaud lors d'un premier passage, puis de l'air froid lors d'un second passage.

Procédez ainsi sur l'ensemble de la tête. Vous aurez peut-être besoin de réhumidifier vos cheveux s'ils ont eu le temps de sécher entre temps, à l'aide d'un vaporisateur d'eau. Cette alternance de chaud et froid, de la racine jusqu'aux pointes, mèche par mèche, sur cheveux encore humides, prend beaucoup de temps, mais c'est là que réside le succès de votre brushing !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.