La beauté : nouveau business des célébrités

Chargement en cours
Lancée en septembre 2017, nommée parmi les meilleures inventions de la même année par le  Time Magazine , la marque de maquillage inclusif Fenty Beauty a généré près de 500 millions d'euros de bénéfices en 2018, d'après  Business of Fashion .
Lancée en septembre 2017, nommée parmi les meilleures inventions de la même année par le Time Magazine, la marque de maquillage inclusif Fenty Beauty a généré près de 500 millions d'euros de bénéfices en 2018, d'après ...
1/2
© DR, Fenty Beauty

Aux États-Unis, une célébrité qui s'improvise styliste tient du lieu commun qui dure généralement un an ou deux. Gouffre financier, la création de collection de vêtements peut prendre plusieurs années avant de devenir rentable, d'autant que la concurrence est rude. Beaucoup s'y sont cassées les dents, alors que les stars qui lancent leur parfum y trouvent beaucoup plus rapidement leur compte.

Depuis quelques années, l'odeur de la célébrité ne suffit plus : le nouveau crédo des vedettes des petits et grands écrans se trouve dans le maquillage.

Kylie Jenner, le cas d'école de la plus jeune des milliardaires

La preuve avec Kylie Jenner : connue pour la télé-réalité Keeping Up with the Kardashians qui suit les frasques de sa famille depuis 2007, elle est devenue la plus jeune milliardaire de l'histoire à 21 ans, surtout grâce à sa marque de cosmétiques fondée en 2015. Le magazine économique Forbes évaluait le chiffre d'affaires de Kylie Cosmetics à 317 millions d'euros en 2018, et valorisait son entreprise à 900 millions de dollars, soit 90% de son patrimoine. L'entrepreneuse se sert de sa propre image pour vendre ses produits, et sa notoriété est telle qu'elle n'a pas besoin d'acheter de publicité pour qu'on en parle dans les médias traditionnels ou les réseaux sociaux.

Décliner sa notoriété en produits dérivés

Suivant l'exemple de sa demi-soeur, Kim Kardashian-West a également lancé sa marque de maquillage baptisée KKW Beauty. En France, Nabilla marche sur les pas de ces stars américaines de la télé-réalité avec Nabilla Beauty. Au Royaume-Uni, l'ancienne Spice Girls devenue styliste à succès, Victoria Beckham, en fait de même. Idem pour les chanteuses Lady Gaga avec Haus Laboratories, Rihanna avec Fenty Beauty, ou encore Shy'm en collaboration avec Black Up. Mais pourquoi ces business women qui n'ont ni étudié le maquillage, ni la chimie, se découvrent-elles toutes une passion commune pour le maquillage ?

Des produits faciles à stocker, expédier et jamais démodés

Exit les produits dérivés traditionnels comme les tasses, t-shirts, et sweat-shirts qui peuvent se casser à l'envoi, être échangés pour un problème de taille ou une couleur qui ne vous irait pas au teint. Les produits de soins et de maquillage peuvent facilement convenir à toutes les morphologies, tous les genres, voire tous les âges. Tout en se dégageant une marge importante, puisqu'ils se composent surtout d'eau, d'alcool, avec un peu d'actifs et de pigments. Peu chers à produire, donc, mais aussi faciles à stocker sans jamais devenir démodés, ils peuvent également être envoyés pour une bouchée de pain par voie postale, contrairement à des vêtements plus encombrants et saisonniers. D'autant qu'une fois ouverts, vous n'avez généralement pas le droit de vous les faire rembourser.

Flatter l'envie de ressembler à sa star préférée

Enfin, puisqu'il s'agit de beauté, ils flattent notre vanité naturelle qui peut même nous conduire à poster sur les réseaux sociaux ce que l'on vient de recevoir, ou le résultat sur notre peau pour prouver notre dévotion. D'autant qu'il s'agit de produits imaginés par des célébrités auxquelles de nombreux fans veulent ressembler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.