Gommage pour le corps : on démêle le vrai du faux !

Chargement en cours
Douceur, éclat, fermeté... Le gommage apporte moult bienfaits à la peau.
Douceur, éclat, fermeté... Le gommage apporte moult bienfaits à la peau.
1/2
© Adobe Stock, Pixel-Shot

Bien souvent oublié, le gommage corporel a pourtant bel et bien sa place dans vos routines beauté. Et pour cause, il confère douceur à la peau mais aussi éclat et fermeté. Cependant, il convient de bien l'utiliser pour en récolter les bienfaits. Lumière sur quelques idées reçues.

Le gommage pour le corps peut aussi s'utiliser sur le visage : faux !

L'idée d'un produit 2 en 1 est toujours plaisante, certes. Cependant, la peau du corps est différente de celle du visage. En effet, beaucoup plus épaisse, l'enveloppe corporelle peut être gommée avec des grains naturels, comme le sucre par exemple. À contrario, la peau du visage, dont les tissus sont plus fragiles et sensibles, apprécie les grains fins voire les gommages enzymatiques dénués de matière abrasive. Parce qu'une exfoliation non adaptée pourrait entraîner une irritation, il est important de miser sur un gommage spécifique à chaque partie du corps.

Exfolier sa peau fait partir le bronzage : faux !

Dans le peloton de tête des idées reçues, celle-ci a une place de choix. Il est non seulement conseillé de procéder à un gommage du corps (et du visage également) quelques jours avant l'exposition au soleil afin de se débarrasser des cellules mortes mais il est aussi préconisé de réitérer ce geste post vacances. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bronzage ne va pas se faire la malle, en revanche, les peaux mortes si ! À la clé ? Votre hâle va perdurer, sera plus uniforme et votre moral, au beau fixe.

Il est nécessaire de s'hydrater après le gommage : vrai !

Les gommages huileux sont légion. De ce fait, ces derniers laissent un léger film sur la peau qui peut bien souvent dissuader de se tartiner de crème. Erreur ! Si le gommage apporte son lot de bienfaits à la peau, en lui permettant de se régénérer et de booster l'efficacité des soins, les cellules mortes s'étant fait la malle, la peau devient un tantinet plus vulnérable. C'est pourquoi, il est recommandé de l'hydrater, comme une bouée de sauvetage cutanée, avec une crème, une huile végétale ou encore un masque pour enrichir le film hydrolipidique.

Le gommage permet une exfoliation complète du corps : faux !

Une fois le produit dans les mains, il est ô combien tentant de gommer toutes les parties du corps, qui plus est, si le gommage est parfumé à souhait. Mais gare aux zones sensibles ! Et pour cause, lors d'une exfoliation corporelle, il convient d'éviter certaines parties du corps comme le décolleté et le buste, où la peau est plus fine. En revanche, vous pouvez mettre toute votre énergie en frictionnant les zones costaudes comme les talons, les coudes ou les genoux, les cellules mortes ont tendance à s'y accumuler.

Le gommage est un préparateur d'épilation : vrai !

Si vous souhaitez vous débarrasser de vos poils incarnés, le gommage peut être la solution, mais pas que ! Ce dernier, réalisé avant une épilation, est aussi compétent pour préparer la peau à recevoir une épilation afin d'en optimiser le résultat, que pour afficher une peau lisse contribuant à favoriser l'adhérence de la cire. Et en prime, la session retrait de poils est moins douloureuse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.