Cotons démaquillants : par quoi les remplacer ?

Chargement en cours
La lingette démaquillante, une alternative écolo aux cotons démaquillants.
La lingette démaquillante, une alternative écolo aux cotons démaquillants.
1/2
© iStock, nortonrsx

Aurélie Ngambi

Ne plus utiliser de cotons démaquillants dans votre rituel beauté est un grand geste pour l'environnement. Découvrez pour quelles raisons, avant de trouver l'alternative écologique qui vous correspond.

On vous l'accorde, les disques de coton sont très utiles au quotidien. Ils permettent de vous démaquiller le visage, mais également de désinfecter une plaie, appliquer une lotion, ou encore enlever du vernis avec un dissolvant. Le tout de façon simple, rapide et pratique. Pourtant, ils sont très mauvais pour l'environnement...

Cotons démaquillants : pourquoi les remplacer ?

Comme les disques de coton sont à usage unique, ils partent à la poubelle après chaque utilisation. Ils représentent donc une part non-négligeable des ordures ménagères, alors qu'il faut en racheter constamment. Pas très écolo tout ça ! Mais c'est d'un point de vue global que le coton nuit fortement à l'environnement. En effet, il représente 40% de la production textile dans le monde, soit 25 millions de tonnes chaque année.

Pour couronner le tout, c'est l'une des cultures qui utilisent le plus de pesticides dans le monde, alors qu'elle consomme énormément en eau. Selon le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), il faut effectivement 5 260 litres d'eau pour produire un kilo de coton. Maintenant que vous connaissez l'ampleur de cette industrie, imaginez donc l'impact écologique catastrophique sur la planète.

Cotons démaquillants : quelles alternatives écologiques ?

Heureusement, il existe des solutions écologiques et tout aussi efficaces que le coton démaquillant, que vous pouvez intégrer sans attendre dans votre rituel beauté.

Commençons par les lingettes démaquillantes lavables, qui sont adaptées à tous les types de peau et peuvent se nettoyer à la main ou à la machine à laver. Leur plus bel atout ? Fabriquées à partir de bambou, d'eucalyptus, de tissu ou de coton bio, celles-ci peuvent être réutilisées après chaque lavage, ce qui est synonyme de démaquillage zéro déchet.

Autre option, le gant démaquillant qu'il faut imbiber d'eau. Généralement composé de fibres végétales, comme le bambou ou la soie, il permet de nettoyer la peau en profondeur sans l'agresser. De plus, si votre maquillage est léger, vous pouvez même vous dispenser de produit démaquillant (huile, lait...). Enfin, c'est un accessoire que vous garderez pendant des années. Efficace, écologique et économique !

Pour finir, sachez qu'il existe des soins démaquillants avec des formules gel ou moussantes, qui ne nécessitent pas l'utilisation d'un accessoire. Il suffit simplement de faire mousser le produit du bout des doigts sur une peau humidifiée au préalable, avant de rincer abondamment à l'eau claire. Surtout, n'hésitez pas à combiner cette technique avec un massage du visage. De quoi allier soin et moment de pure détente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.