Comment fabriquer son savon solide soi-même ?

Chargement en cours
Fabriquer son savon est un geste écologique.
Fabriquer son savon est un geste écologique.
1/2
© Adobe Stock, Photographee.eu

Si vous êtes une amatrice de produits cosmétiques faits maison, pourquoi ne pas créer votre propre savon ? Mais avant de tenter l'expérience, découvrez d'abord les étapes clés pour fabriquer un soin à la fois efficace, doux et durable. Suivez le guide !

Utiliser du savon est déjà une très bonne chose si vous souhaitez adopter un rituel de beauté plus éco-responsable. Contrairement au gel douche, il possède généralement une formule minimaliste composée d'ingrédients naturels, alors que sa durée de vie est beaucoup plus longue. Ce qui le rend donc aussi bénéfique pour votre peau que pour l'environnement.

Mais aujourd'hui, on vous encourage à aller un peu plus loin dans votre engagement écologique, en fabriquant votre propre savon artisanal. L'occasion idéale de créer un soin sur-mesure avec des actifs que vous aurez soigneusement sélectionnés, convenant parfaitement à vos goûts personnels et surtout à votre type de peau. Voici comment le réussir à coup sûr.

Étape 1 : bien s'équiper

Côté ingrédients, vous avez besoin de deux éléments essentiels : dans un premier temps, de la soude caustique (hydroxyde de sodium), et dans un second temps, des huiles et/ou des beurres végétaux, qui offriront toutes les propriétés cosmétiques de votre savon solide. Surtout, n'hésitez pas à vous inspirer des compositions de savons connus, tels que le savon d'Alep, le savon noir, ou encore le savon de Marseille. Par ailleurs, vous pouvez utiliser comme bon vous semble des parfums ou autres actifs naturels : miel, fleurs, colorants, exfoliants (grains de pavot, sucre, marc de café...).

Côté matériel, il vous faut à tout prix un moule à savon dans le format qui vous convient (petit ou grand, carré, rond ou rectangulaire...). Attention, misez toujours sur des ustensiles en plastique ou en silicone, au détriment de ceux en fer et en aluminium qui dégagent un gaz toxique au contact de la soude. Dans un même temps, munissez-vous d'un saladier, d'un mixeur plongeur, de cuillères et d'un fouet pour faire vos mélanges, et vous êtes désormais prête à entrer dans le vif du sujet.

Étape 2 : jouer aux chimistes

Le savon solide résulte d'une réaction chimique entre une matière grasse (huiles, beurres...) et une base forte (soude caustique). Vous allez ainsi procéder à une saponification à froid qui, sous l'action mécanique d'un mixeur, va transformer les molécules de ce mélange en savon et en glycérine. Soyez rassurée, la soude disparaît complètement à la fin de cette réaction. Et pour choisir les bonnes doses à utiliser afin que vos huiles végétales préférées neutralisent cette dernière, rendez-vous sur le calculateur de saponification du site www.aroma-zone.com.

Une fois que vous avez déterminé les bonnes quantités, versez les huiles végétales liquides (argan, olive, jojoba...) dans le saladier, et si vous optez également pour des beurres (coco, karité...), faites-les simplement fondre au micro-ondes au préalable. Laissez ensuite refroidir le tout, puis versez la quantité de soude indiquée par le logiciel de calcul, avant d'utiliser le mixeur plongeur pour que le soin s'épaississe et devienne homogène (processus de saponification). Si besoin, ajoutez dans la foulée les ingrédients complémentaires à votre recette (parfums, colorants, exfoliants...).

Étape 3 : créer le savon

Il est désormais temps de mettre en forme votre savon. Commencez par verser le mélange obtenu dans un moule à savon, puis laissez poser durant 24 heures afin qu'il se durcisse complètement. Une fois votre savon devenu solide, démoulez-le, puis emballez-le dans du papier (si vous en avez plusieurs, stockez-les dans un endroit sec et frais). Pour finir, il ne vous reste plus qu'à vous rendre dans votre salle de bain pour tester sans attendre votre superbe création !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.