Cire chaude ou froide : quelle technique d'épilation choisir pour le maillot ?

Chargement en cours
La cire est l'une des méthodes d'épilation les plus efficaces pour un maillot impeccable en été, et tout le reste de l'année !
La cire est l'une des méthodes d'épilation les plus efficaces pour un maillot impeccable en été, et tout le reste de l'année !
1/2
© Adobe Stock, Amelia Fox

L'été est bel et bien là, et il est souvent synonyme de départ en vacances (et de bikini). C'est donc le moment de dégainer votre cire pour procéder à la fameuse épilation. Problème ? Entre la chaude et la froide votre coeur balance. Lisez plutôt nos conseils pour un retrait de poils des plus réussis.

Si la tendance du Body Positive n'a de cesse d'envahir les réseaux sociaux faisant la part belle au naturel avec poils, cellulite, vergetures et kilos assumés, les Françaises préfèrent tout de même passer par la case épilation. C'est du moins ce que révèle une enquête Opinion Way pour Saforelle concernant l'épilation du maillot plébiscitée par plus de 3 femmes sur 4. La raison ? Incontestablement le confort ressenti après un retrait de poils, pour 65% d'entre elles.

Préparez votre peau à l'épilation

Avant même d'étaler la cire, il convient de préparer votre peau en amont. En effet, le maillot n'étant pas la zone la plus facile à épiler du fait de la peau qui y est sensible et des poils plus épais, boutons et autres poils incarnés ne se font généralement pas prier pour squatter quelques jours après. Pour un résultat à la hauteur de vos espérances, ayez le réflexe gommage et hydratation afin d'assouplir la peau. Aussi, optez pour une douche chaude qui va permettre aux pores de se dilater et aux poils de mieux prendre la poudre d'escampette. Et en cas de poils trop longs, vous pouvez tailler ces derniers pour atténuer la douleur.

Chaud ou froid ?

Si vous lisez ces lignes c'est que vous avez opté pour la cire et c'est un bon choix. Et pour cause, elle n'a pas son pareil pour capturer les poils et les arracher aisément. Mais voilà, reste à choisir entre l'option cire froide et l'option cire chaude. Concernant la première, souvent proposée sous forme de bandes, elle présente l'avantage d'être rapide et pratique puisqu'elle ne doit pas être chauffée au préalable et peut se réaliser où que vous soyez. En revanche, là où le bas blesse, c'est que cette méthode ne permet pas un résultat optimal sur poils courts, comme sur la zone du maillot par exemple. En outre, au-delà du fait qu'elle ne soit pas très compétente pour accrocher les poils, la cire froide a aussi la réputation d'être douloureuse. À contrario, la cire chaude peut se targuer de booster l'arrachage des poils, même des plus épais, grâce à sa température qui va ouvrir les pores. Bingo, elle garantit aussi trois bonnes semaines de douceur. De quoi être tranquille pour toutes les vacances estivales ! Cependant, pour éviter toutes brûlures, manipulez la cire avec précaution et pensez à vérifier sa température avant de l'appliquer sur la peau.

Et après l'épilation ?

La zone sensible qu'est le maillot doit être bichonnée avant mais aussi post-épilation. Pour en prendre le plus grand soin, n'hésitez pas à appliquer une crème apaisante, une huile végétale ou encore de l'aloe vera afin d'atténuer le feu et d'hydrater la peau par la même occasion. Aussi, si vous ne voulez pas voir vos poils revenir trop vite, vous pouvez freiner leur repousse en appliquant de l'huile de souchet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.