Passer une nuit en refuge : ce qu'il faut savoir

Chargement en cours
Les refuges accueillent hiver comme été les randonneurs et alpinistes dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
Les refuges accueillent hiver comme été les randonneurs et alpinistes dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
1/2
© Adobe Stock, sanechka

Envie d'évasion? L'idée de passer une nuit (ou plus) en refuge peut être une bonne façon de partir à l'aventure. Que ce soit en pleine montagne ou en forêt, ce type d'excursion demande un peu de préparation. Quelques conseils à connaître pour passer une nuit en refuge.

Repérer les refuges avant le départ

Afin de bien préparer sa randonnée ou son aventure en montagne, il faudra repérer et lister sur votre carte les différents refuges. Pour ce faire, il existe plusieurs solutions. Vous pouvez vous procurer une carte de la région que vous allez parcourir avec les différentes informations de ce type. Il est aussi possible de se renseigner auprès de l'office du tourisme du département où votre aventure débutera. Vous pouvez également réunir certaines informations sur Internet en consultant les forums d'autres randonneurs qui partagent leurs expériences. Cette activité étant très à la mode ces dernières années, vous n'aurez pas trop de mal à trouver des informations utiles.

Que vous passiez par l'office de tourisme ou par Internet, il est bon de se renseigner sur le type de refuge : est-il gardé ou non, est-ce un refuge d'été ou d'hiver ? Ces données sont très importantes puisqu'elles vous permettront de réunir des détails sur le lieu : ce qui est fourni sur place, s'il faut réserver un couchage, s'il propose une restauration. Chaque refuge a sa façon de fonctionner.

Rassembler les équipements nécessaires

Avant de prendre la route des plus belles randonnées de France et s'arrêter dans les refuges au bord des sentiers, il faut se parer de tout l'équipement nécessaire à l'aventure qui vous attend. Si vous vous arrêtez dans un refuge, il vous faudra bien évidemment un sac de couchage. Certains lieux fournissent draps et couvertures, mais dans tous les cas, il est de bon conseil de toujours avoir son propre sac de couchage.

Lors de randonnées, on n'est jamais à l'abri des intempéries ou de retard sur notre parcours. Il faut donc prévoir de quoi installer un campement de fortune : une tente, des ustensiles de cuisine, un réchaud, des vêtements chauds... Tout ce qui vous permettra de passer un bon moment au sec dans le cas où vous manquez le refuge.

Se préparer à l'ambiance du refuge

Passer une nuit dans un refuge ne s'improvise pas. En effet, il y a des règles de vie à respecter. Une des plus importantes règles est de prévenir le refuge dans le cas où vous ne serez pas présents. Cela permet de libérer votre réservation et laisser quelqu'un d'autre profiter de cette place libre. Il est aussi fortement recommandé de prévenir en cas de retard.

Les refuges sous-entendent des règles de courtoisie et de respect envers les lieux et les autres. Il est important de laisser l'endroit comme vous l'avez trouvé. Certains lieux sont payants tandis que d'autres seront gratuits. Vous verrez d'ailleurs souvent une petite tirelire où il sera possible de laisser un petit pourboire pour le refuge. Ce n'est pas grand chose, mais ça peut aider à garder l'endroit accueillant.

Enfin, les refuges ne sont pas tous occupés d'une cuisine ou d'un service de restauration. Il faudra donc se renseigner à ce propos et prévoir sa nourriture afin d'avoir son propre repas sur place.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.