Loups, ours.. Où est-il possible de côtoyer des bêtes sauvages en France ?

Chargement en cours
Il est possible d'observer des cerfs en fôret.
Il est possible d'observer des cerfs en fôret.
1/2
© Adobe Stock, wojciech nowak

Apercevoir un animal sauvage est souvent surprenant en France. Si vous avez l'habitude de croiser des lièvres, des faisans ou encore des palombes, concernant les ours et les loups, c'est une autre histoire. S'ils sont sauvages et qu'il ne faut pas s'approcher d'eux par risque de les apeurer, vous pouvez toutefois voir des animaux sauvages en France. Petit tour de leurs habitats naturels.

Des cerfs en forêt

Prince des forêts, le cerf fait partie de ces animaux qui ont longtemps fasciné nos ancêtres. Leurs bois majestueux et leur cri si reconnaissable en période de reproduction, le brame, en font un animal remarquable. Ceux-ci habitent principalement les forêts même si certains spécimens sont également visibles en montagne. Pour les apercevoir, rendez-vous dans les zones forestières plutôt denses. De la mi-septembre à la fin octobre, c'est la période du brame : il est alors plus simple de les entrevoir alors qu'ils s'aventurent dans les clairières.

Des bisons d'Europe en Lozère

Même s'il est moins connu que son cousin américain, le bison d'Europe n'en reste pas moins impressionnant. Son imposante taille le classe comme le plus grand et lourd mammifère européen. Dans les années 1990, des spécimens préservés jusqu'alors en Pologne ont été réintroduits en France. C'est dans les forêts de Lozère que vous pouvez observer ces bisons, qui y sont comme chez eux.

Des bouquetins dans les Alpes

Résident iconique des Alpes, le bouquetin est un animal agile qui habite les zones montagneuses avec grande aisance. Ses longues cornes le rendent très facile à reconnaître. Vivant en groupe, les bouquetins sont très faciles à observer puisqu'ils restent la majeure partie du temps à découvert. C'est au col de la Vanoise qu'ils sont facilement visibles, et tout particulièrement au crépuscule.

Des marmottes à la montagne

Ces petits mammifères sont très appréciés des enfants, et les marmottes sont très faciles à observer. Elles profitent le plus souvent des rochers pour organiser leur terrier en dessous. Si vous vous aventurez entre 1000 et 3000 mètres d'altitude, il est fort probable que vous croisiez l'une d'elles en train de faire le guet et que vous l'entendiez pousser un petit cri aigu pour prévenir ses congénères de l'arrivée des marcheurs. Elles sont le plus présentes dans les réserves naturelles des Alpes, et plus particulièrement sur le sentier des marmottes d'Eygliers.

Des ours dans les Pyrénées

L'ours brun des Pyrénées, comme l'indique son nom, occupe un large territoire dans le massif Pyrénéens. À l'aise à toutes les altitudes, cette force de la nature aux allures de peluche reste le plus souvent dans les massifs forestiers et plus particulièrement où poussent des hêtres et des sapins. Vous augmenterez vos chances d'en observer en vous rendant sur le territoire du Capcir, où des ours sont souvent aperçus.

Des loups dans le Massif central

Aujourd'hui majoritairement présents dans les Alpes du Sud, leur répartition s'étend progressivement. Il devient plus facile de les observer puisque les loups sont désormais présents dans l'arrière-pays provençal et dans tous les massifs montagneux de France. Il est aussi très facile de les apercevoir dans le fameux parc du Gévaudan, dans le Massif central.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.