Le Puy-en-Velay : 5 monuments chargés d'Histoire à découvrir

Chargement en cours
L'église Saint-Michel d'Aiguilhe surplombe la ville.
L'église Saint-Michel d'Aiguilhe surplombe la ville.
1/2
© Adobe Stock, oscity

Capitale historique du Velay et point de départ d'un des quatre chemins de Compostelle français, Le Puy-en-Velay est un véritable joyau qui regorge de monuments chargés d'histoire. En voici cinq à visiter absolument si vous vous rendez dans cette commune de Haute-Loire.

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation

Prisée depuis des siècles par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, Le Puy-en-Velay compte évidemment de nombreux édifices religieux. Le principal n'est autre que la cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation, un monument majeur de l'art roman. Érigée au XIIe siècle au pied du rocher Corneille, d'origine volcanique, elle présente des influences byzantines. Un escalier passant sous le porche permet d'arriver sous la nef. À l'intérieur, six coupoles hautes, des fresques dorées, de superbes sculptures ainsi qu'une Vierge noire font de cette cathédrale un édifice exceptionnel.

L'église Saint-Michel d'Aiguilhe

À 82 mètres de hauteur, sur une ancienne cheminée de volcan, se trouve l'église Saint-Michel d'Aiguilhe. Accessible par un escalier de 268 marches, elle est visible de toute la ville et semble avoir été construite directement dans la pierre. Érigé entre 961 et le XIIe siècle, l'édifice présente des façades remarquables. Si grimper l'escalier vaut déjà le détour en soi, arriver au sommet et admirer la ville d'en haut font office de belles récompenses pour ceux qui se sont essoufflés sur les marches.

L'Hôtel-Dieu

Dans le centre de la ville se trouve l'Hôtel-Dieu, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1991. Il s'agissait au départ d'un hôpital dans lequel étaient soignés les pèlerins et les plus démunis. Situé à côté de la cathédrale, il accueille désormais l'Espace Art & Patrimoine du Pays d'Art et d'Histoire. Il est possible d'y admirer la pharmacie, gardée dans le même état qu'au XIXe siècle, mais aussi de découvrir des maquettes, cartes et frises qui expliquent l'histoire de la ville.

La statue de Notre-Dame de France

Monumentale : voilà un adjectif qui qualifie parfaitement la statue de Notre-Dame de France. Elle se situe au sommet du rocher Corneille, à 757 mètres d'altitude, et mesure 16 mètres de haut. Elle a été construite entre 1856 et 1860 à partir de canons pris aux Russes pendant le siège de Sébastopol. Représentant la Vierge Marie tenant l'Enfant Jésus dans ses bras, lequel bénit la ville et le pays, elle reste facilement accessible pour les visiteurs malgré sa hauteur. Il est aussi possible d'accéder à la couronne de la statue pour observer les alentours à travers un dôme.

Le musée Crozatier

Ce musée encyclopédique a été créé en 1820 en l'honneur du fondeur Charles Crozatier, à qui l'on doit notamment la Statue équestre de Louis XIV située au château de Versailles. À l'intérieur se trouvent aussi bien des peintures que des sculptures, des objets d'art, des objets historiques, des arts graphiques ou encore de la dentelle. Quant au bâtiment, il mêle l'ancien et le moderne avec une façade réalisée en verre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.