Islande : zoom sur ce pays aux merveilles insoupçonnées

Chargement en cours
Les magnifiques icebergs de la lagune glaciaire de Jökulsárlón.
Les magnifiques icebergs de la lagune glaciaire de Jökulsárlón.
1/2
© Adobe Stock, Nils

C'est certainement un pays qui ne laisse pas ses visiteurs de glace, même si 1/10e de sa surface en est recouverte. Ne soyez pas non plus refroidis par ses températures, il est en effet peu probable que vous choisissiez cette destination pour le farniente. Cap sur l'Islande et ses merveilles insoupçonnées !

Hekla, entre neige et lave

Ce n'est pas par hasard que l'Islande est surnommée "le pays de feu et de glace". Elle compte environ 130 volcans dispersés sur l'ensemble de l'île dont une trentaine sont actifs. L'Hekla est l'un d'eux et malgré cela, il est possible de réaliser une randonnée d'une journée pour aller à sa rencontre. Sa dernière éruption date de février 2000, cela ne décourage pas le moins du monde les aventuriers. Et pour cause... Ce volcan, qui s'étend sur une surface de 12 kilomètres de long, surplombe la vallée environnante de son dôme perpétuellement enneigé qui culmine à 1488 mètres de hauteur. Il fascine autant qu'il est majestueux, imprévisible et imposant !

La vallée géothermique de Haukadalur

Située au sud de l'Islande, la vallée de Haukadalur regroupe une multitude de curiosités merveilleuses : sources chaudes, fumerolles, marmites (érosion de la roche en forme de marmite) et geysers. Les geysers offrent un spectacle impressionnant et rare. Si vous avez la possibilité de vous rendre en Islande, ne manquez pas le geyser Strokkur, le plus actif du pays. Vous assisterez à un puissant jet de 15 à 20 mètres de hauteur (qui peut parfois avoisiner 40 mètres).

La réserve naturelle de Fjallabak

Fjallabak a été protégée en 1979 pour permettre aux générations futures de profiter de sa beauté entre montagnes, champs de lave, rivières et lacs. C'est un lieu grandiose mais fragile, avec un écosystème unique, une nature désertique et un paysage diversifié. Le silence est presque un réflexe tant la tranquillité y règne. La région a été modelée par l'activité volcanique et la chaleur géothermique, offrant à ses promeneurs des montagnes dont la palette de couleurs est vaste. La raison ? La présence de rhyolite, une pierre volcanique rosée, grise et parfois bleutée, et d'obsidienne, généralement noire, mais aux nuances parfois rouges ou vertes.

Les icebergs de la lagune glaciaire de Jökulsárlón

Impossible de visiter l'Islande sans partir à la rencontre de ses icebergs ! Ceux du Jökulsárlón sont un véritable joyau de la nature dont certains ont plus de 1000 ans. Ils peuvent être admirés depuis la plage de sable noir du lac et donnent l'impression d'être de gros diamants lorsqu'ils sont traversés par les rayons du soleil. Vous pouvez aussi admirer de près leur bleu glacial en embarquant à bord d'un bateau amphibie et, par la même occasion, croiser le regard de phoques venus se reposer sur un morceau de glace ! Le lagon Jökulsárlón est le plus profond du pays avec 248 mètres de profondeur maximale. Il s'est formé en 1934 lorsque le glacier Breiðamerkurjökull a commencé à se retirer, accroissant peu à peu sa surface qui a quadruplé depuis les années 1970.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.