Grèce : les Cyclades, le lieu privilégié des touristes

Chargement en cours
Situées en plein coeur de la mer Égée, les Cyclades jouissent d'un climat idéal à n'importe quelle période de l'année.
Situées en plein coeur de la mer Égée, les Cyclades jouissent d'un climat idéal à n'importe quelle période de l'année.
1/2
© Adobe Stock, kite_rin

Printemps, été, automne, hiver... qu'importe la saison, les Cyclades représentent la destination touristique idéale. Avec leurs toits bleus atypiques, leurs piscines privées et leurs somptueux couchers de soleil, ces îles grecques acquièrent chaque année un peu plus de succès...

Situées en plein coeur de la mer Égée, les Cyclades jouissent d'un climat idéal à n'importe quelle période de l'année. Avec ses quelques 250 îles qui constituent son archipel, elles offrent un large choix de destinations aux touristes du monde entier. Mais au-delà des apparences commerciales, les Cyclades cachent surtout une histoire très chargée et très ancienne...

Une histoire faite de guerres et de pillages

Aussi étonnant que cela puisse paraître, certaines îles des Cyclades étaient déjà habitées à l'époque de la Préhistoire. Les îles commencent à gagner en réputation et en prospérité au cours du néolithique. En effet, à cette période, l'obsidienne, pierre volcanique utilisée pour fabriquer des armes tranchantes, était particulièrement recherchée. Par chance, l'île de Milos en regorgeait, poussant ainsi les peuples à se rendre sur place. Mais il faudra attendre le 3ème millénaire avant J-C pour que les Cyclades soient officiellement habitées de manière sédentaire.

La plupart des habitants vivent alors de l'agriculture, de la chasse et surtout de la pêche. Au cours des siècles suivants, les Cyclades passèrent sous la coupe de divers peuples, notamment les Perses, les Macédoniens et les Romains durant l'Antiquité. Les Goths, les Scythes, les Slaves et les Sarrasins pillèrent sauvagement certaines îles durant le Moyen-Âge et ce pendant plus de cent ans ! Finalement, l'archipel passera sous la domination de l'Empire Byzantin puis des Vénitiens. Ce n'est qu'au cours des années 1830 que les îles deviendront officiellement grecques.

Destination paradisiaque d'aujourd'hui

Qui n'a jamais entendu parler de Santorin, Mykonos, Paros, Naxos ou encore Syros ? Véritables destinations paradisiaques, les diverses îles des Cyclades jouissent d'une notoriété bien établie. Dès la fin du 19ème siècle, des milliers de vacanciers se pressent pour visiter les lieux. Syros est la première île à voir des hôtels érigés sur son sol dans les années 1910, puis, Mykonos suit le mouvement est devient l'étape principale de tout voyage en Grèce. Alors que le tourisme gagne de plus en plus d'ampleur dans les années 1950, Santorin se dévoile et attire les foules.

Au début des années 2000, les Cyclades comptent plus de 900 hôtels et accueillent jusqu'à 310 000 visiteurs par été ! Les lumières du soleil, les bâtisses atypiques, la nourriture locale ou encore les innombrables chambres privées et luxueuses en font aujourd'hui une destination de choix. Cependant, s'offrir un séjour dans l'une de ses îles n'est pas donné à tout le monde et coûte une certaine somme qu'il convient d'économiser parfois pendant une ou deux années...

Des activités pour tous les goûts

Si les Cyclades sont globalement devenues très touristiques, elles peuvent satisfaire toutes les envies. Sports, restaurants, visites, repos ou bien culture, chaque île propose des activités différentes. Si Mykonos est le royaume de la fête, Santorin est le repaire des photographes et des baigneurs. De son côté, Délos s'illustre par ses nombreux sites archéologiques, dont celui de la Délos Antique, inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Pour un séjour plus calme et reposant, privilégiez les petites îles, moins connues mais toutes aussi splendides, comme Sifnos, Sérifos ou Antiparos. D'autre part, les férus de randonnées et d'activités sportives trouveront leur bonheur sur les rives d'Amorgos, Andros et Naxos (qui abrite le Mont Zeus, rien que ça !) tandis que les plus gourmands pourront écumer les nombreux restaurants de Paros. Enfin, si vous le pouvez, rendez vous sur l'île de Milos, pour visiter le théâtre romain où la célèbre Vénus de Milo a été découverte en 1820.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.