Demoiselles coiffées : zoom sur ces pics rocheux surprenants

Chargement en cours
Les demoiselles coiffées ou cheminées de fée sont constituées d'une colonne friable et d'un chapeau plus solide.
Les demoiselles coiffées ou cheminées de fée sont constituées d'une colonne friable et d'un chapeau plus solide.
1/2
© Adobe Stock, Pascal06

On les appelle aussi "cheminées de fée", parfois "pyramides" ou encore "hoodoos" ou "tent rocks" en Amérique du Nord. Que sont les demoiselles coiffées, ces formations géologiques aux formes presque irréelles ?

Des curiosités géologiques présentes aux quatre coins du monde

On en trouve beaucoup en Turquie dans la région volcanique de Cappadoce. Il en existe aussi dans des lieux désertiques de l'ouest des États-Unis et dans plusieurs sites des Balkans : Đavolja varoš ("La ville du Diable") en Serbie, Kouklitsa en République de Macédoine... Dans le sud de la Chine, certaines demoiselles coiffées sont reconnues comme patrimoine mondial de l'UNESCO. Plus près de chez nous, on peut admirer ces colonnes rocheuses dans le désert de Bardenas Reales en Espagne, dans les monts de Zittau en Allemagne ou à Renon en Italie.

La France n'est pas en reste, notamment dans le Sud-Est. Dans les Hautes-Alpes, difficile de ne pas être en admiration face aux demoiselles coiffées de Théus et de Sauze-du-Lac, deux communes situées près du lac de Serre-Ponçon. Il en existe aussi au sein du Sentier des Ocres et du Colorado de Rustrel, deux sites du Vaucluse, ou encore aux Orgues d'Ille-sur-Têt dans les Pyrénées-Orientales.

D'étranges colonnes formées par l'érosion

Les demoiselles coiffées se retrouvent donc un peu partout sur la planète. Mais elles restent relativement rares, et leur forme surprenante fait toujours son effet. Leur particularité ? Elles sont l'association d'une grande colonne de roche et d'une roche différente, se trouvant à son sommet tel un chapeau. La colonne est assez friable et en proie à l'érosion, tandis que le chapeau est plus solide et fait office de casque de protection.

Les cheminées de fée peuvent avoir différentes origines : certaines sont volcaniques, comme celles de Cappadoce, tandis que d'autres sont glaciaires, comme à Théus en France. Dans tous les cas, la nature a mis des dizaines de milliers d'années, voire des millions à les façonner. L'écoulement des eaux de pluie, le vent ou encore la succession de périodes de gel et de dégel sont responsables de la destruction lente des sols rocheux et friables, souvent calcaires. Mais les parties surplombées par un chapeau, contrairement à ce qui se trouvait autour, sont protégées de cette lente et inévitable érosion. La roche solide empêche ainsi la pluie de tomber sur la colonne de roche, tout en renforçant la base de cette dernière grâce à son poids.

Découvrez les demoiselles coiffées de France !

De par leurs formes étonnantes, parfois phalliques, les demoiselles coiffées ont donné lieu à de nombreuses croyances et légendes. Elles sont aussi devenues des sites touristiques très prisés par les amateurs de nature, de marche et de photographie. Vous souhaitez en voir de près ? En France, pour mieux les sauvegarder, certaines cheminées de fée se visitent de manière payante, comme aux Orgues d'Ille-sur-Têt. D'autres, grâce à leur situation en hauteur, sont protégées naturellement des afflux de visiteurs. Pour s'approcher de celles de Théus, il faut ainsi prévoir une jolie randonnée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.