Crimes et faits divers au coeur des visites guidées : pourquoi cette tendance ?

Chargement en cours
Depuis toujours, l'être humain fait preuve d'une fascination malsaine pour les crimes et faits divers.
Depuis toujours, l'être humain fait preuve d'une fascination malsaine pour les crimes et faits divers.
1/2
© Adobe Stock, Tunatura

Que diriez-vous de marcher sur les traces de Jack l'éventreur ou de découvrir les impasses parisiennes qui ont connu de nombreux meurtres ? Depuis quelques années, une tendance touristique assez surprenante ne cesse de prendre de l'ampleur : les crimes et faits divers au coeur de visites guidées. Bien que retraçant des faits souvent très sanglants, ces sombres escapades sont très plébiscitées.

Si les crimes inquiètent, on ne peut nier qu'ils fascinent aussi. Bien conscients du potentiel marketing de ces affaires sordides, de nombreux offices de tourisme à travers le monde proposent désormais de découvrir les affaires les plus glauques et célèbres de leur région. Mais d'où vient cette fascination malsaine pour les crimes et les faits divers ?

Une fascination vieille de plusieurs siècles

D'aussi loin que l'on puisse remonter, l'être humain a toujours nourri une étrange fascination pour les crimes et encore plus pour les meurtres. Plus l'assassinat est sanglant, plus l'on s'y intéresse ! C'est d'ailleurs pour rassasier cette soif de curiosité malsaine que les procès étaient publiques durant le XIXe siècle. Ainsi, à cette époque déjà, les gens du peuple se battaient pour assister aux décisions de justice et voir les criminels de près. Pour les malchanceux qui n'avaient pas pu se procurer une place sur les bancs du tribunal, les journalistes se faisaient un plaisir de relater les débats dans les journaux du lendemain. En général, ces éditions spéciales réalisaient d'ailleurs les meilleures ventes de l'année. Rappelons également que les exécutions se faisaient elles aussi sur la place publique, devant les yeux des passants, adultes comme enfants... Mais si aujourd'hui la peine de mort a été abolie et que les tribunaux ne sont plus ouverts au public, ce n'est pas pour autant que la curiosité humaine s'est apaisée, bien au contraire...

Des expériences ludiques et originales

Si le succès des visites guidées sur les crimes et faits divers relève surtout de la curiosité humaine, il est bon de notifier que le côté ludique de ces expériences joue également un grand rôle. En effet, les offices de tourisme ne se contentent pas de fournir un simple dépliant aux touristes. En général, ces visites sont menées par des professionnels dont la mission est avant tout de captiver l'auditoire. Ainsi, certains diffusent des vidéos ou des bandes sons pour illustrer leurs propos. Pour les plus jeunes, des quiz ou questionnaires sous forme d'enquêtes sont régulièrement distribués. Avec certaines récompenses à la clé, la visite guidée devient d'autant plus intéressante, aussi bien pour les petits que pour les grands !

Des ambiances parfaitement retranscrites

Dans certaines visites guidées, il est également possible d'assister à de véritables mises en scène qui plongent totalement les visiteurs dans l'ambiance de l'époque à laquelle les fameux crimes sont survenus. Un projecteur de brume dans les ruelles de Whitechapel, des crânes parsemant les murs des catacombes parisiennes ou encore des taches de sang dans des bâtiments abandonnés : tout est mis en oeuvre pour créer une bulle dans laquelle se bousculent les émotions et les sensations des touristes. Selon les visites et leurs organisations, on peut parfois avoir l'impression d'assister à une projection cinématographique avec les interactions en plus. De quoi en effet fasciner les foules.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.