Capri, c'est pas fini : immersion dans cette île de charme

Chargement en cours
Au-delà de ses magnifiques paysages et de ses plages dorées, Capri est avant tout une île d'histoire.
Au-delà de ses magnifiques paysages et de ses plages dorées, Capri est avant tout une île d'histoire.
1/2
© Adobe Stock, Nido Huebl

Star d'une chanson d'Hervé Vilard, décor de nombreux films et destination estivale de choix, l'île de Capri est un véritable lieu de farniente et de dolce vita. Située dans la baie de Naples, la belle jouit d'une réputation sans pareille, notamment grâce à son histoire formidable et ses splendeurs naturelles.

Plus qu'une île, Capri est peu à peu devenue un véritable mythe. Très convoitée par les touristes lambdas mais aussi par de nombreuses célébrités italiennes et internationales, l'île est noire de monde en été et quasiment désertée en hiver. Pourtant, son climat la rend très agréable à vivre en n'importe quelle saison. Mais au-delà de ses magnifiques paysages et de ses plages dorées, Capri est avant tout une île d'histoire.

Un peu d'histoire

Longue de seulement 6km, l'île italienne de Capri enregistre une petite superficie de seulement 10 km2. Pourtant, cet îlot possède une histoire millénaire qui remonte jusqu'à la Préhistoire. D'abord volcan submergé par les eaux avant d'être séparé du continent, ce sont les romains qui découvrent les premières traces de vie sur le sol de Capri. Armes en pierre et squelette d'animaux géants furent alors déterrés puis exposés chez l'empereur Auguste. Durant le Moyen-Âge, l'île a été le théâtre de quelques guerres et tentatives d'invasion. Possédée par les Anglais, elle est fortement convoitée par les Français présents sur la rive du continent. En décembre 1808, le général Jean Maximilien Lamarque est chargé de récupérer l'île avec ses troupes. Mais Capri, entourée de nombreux pics de roches acérés, se révèle être une adversaire de taille, sans compter les défenses anglaises qui attendent farouchement l'ennemi depuis le haut des falaises. Au prix de plusieurs tentatives d'escalade, les Français triomphent pourtant et accordent la liberté aux survivants anglais.

Depuis la fin du XIXe siècle, Capri est devenue une destination de choix pour les artistes en tous genres. Peintres, écrivains et têtes couronnées du monde entier se précipitent sur l'île de charme pour profiter de son atmosphère chaleureuse et sauvage. C'est au cours des années 1950-1960 qu'elle devient officiellement la destination privilégiée de toute la jet-set internationale.

Quelques joyaux

Bien au-delà de ses plages de sable fin et de son eau turquoise, l'île de Capri abrite quelques splendeurs de la nature qui font d'elle un véritable joyau du golf de Naples. En tête de ligne, on peut retrouver la célèbre "grotte bleue", qui fait l'objet de nombreuses visites touristiques chaque année. Située sur la rive nord-ouest de l'île, cette grotte maritime jouit d'une eau translucide et de parois aux reflets bleu cobalt. Longtemps fuit car considérée comme un lieu de sorcellerie, la grotte est aujourd'hui une véritable attraction pour les touristes du monde entier.

Dans le même registre, une excursion en bateau peut être effectuée pour s'approcher des "faraglioni", immenses falaises perdues au milieu de l'eau juste au sud de l'île. L'une d'entre elles offre d'ailleurs une magnifique porte de pierre qu'il est possible de traverser en bateau.

Enfin, pour les amateurs de vestiges architecturaux, il est également possible de visiter plusieurs restes de villas dont la villa Jovis ayant appartenu à Tibère, célèbre empereur romain.

Capri dans la culture moderne

Si elle est prisée par les artistes d'hier et d'aujourd'hui, c'est avant tout parce que Capri est inspirante. Ainsi, depuis de nombreuses années déjà, elle est le coeur de nombreuses oeuvres musicales, littéraires ou encore cinématographiques. Hervé Vilard, Tino Rossi, Jean-Luc Godard, Axel Munthe ou encore Pablo Picasso et Gérard Oury... Ils sont toujours plus nombreux à avoir choisi et à choisir Capri comme décor de leurs oeuvres. Côté cuisine, Capri est tout aussi inspirante. En effet, impossible de ne pas connaître la fameuse salade caprese (tomates/mozzarella/basilic), mais aussi les pêches à la Capri (pêches au vin rouge épicé), la torta caprese (gâteau au chocolat et aux amandes) ainsi que le limoncello et le finocchietto (digestifs)*.

*Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.