Aigues-Mortes : zoom sur une ville fortifiée d'exception

Chargement en cours
Les remparts d'Aigues-Mortes ont été construits au XIIIe siècle.
Les remparts d'Aigues-Mortes ont été construits au XIIIe siècle.
1/2
© Adobe Stock, Giban

Véritable joyau de la Petite Camargue, la petite cité fortifiée d'Aigues-Mortes fascine les touristes depuis des dizaines d'année. Située à la pointe sud du Gard, elle est une destination de choix pour tous les amateurs d'Histoire et de vieille architecture. Zoom sur cette belle ville d'exception qui ne cesse de nous surprendre.

Avec ses immenses remparts qui entourent sa cité médiévale, Aigues-Mortes provoque l'admiration. Patrimoine historique, architectural, culturel, gastronomique ou encore environnemental, cette vieille ville de renom possède de nombreuses qualités. À commencer par son histoire...

Un peu d'Histoire

Aujourd'hui très célèbres, les remparts d'Aigues-Mortes ont été construits au XIIIe siècle par le roi Louis IX de France (aussi appelé Saint-Louis après avoir été canonisé). Au cours du Moyen Âge, les installations architecturales comme la tour Matafère et la tour Magne font leur apparition sous la houlette des différents Rois de France. À l'origine, la cité d'Aigues-Mortes est avant tout érigée pour raisons religieuses. Peu à peu, elle devient cependant un lieu stratégique pour les croisades. Au début du 14e siècle, certains Templiers furent d'ailleurs enfermés au sein de la cité, dans la tour de Constance. Après des années de guerre, Aigues-Mortes passe sous le joug des protestants au début du 17e siècle. Ce n'est qu'en 1629 que la cité repasse sous le pouvoir catholique. Commence alors une période de paix durant laquelle la ville connaît différents aménagements destinés à développer son impact commercial (notamment concernant l'exportation de sel). Malheureusement, sa réputation est entachée en août 1893 lorsque des ouvriers italiens se font massacrer par des ouvriers français. Il s'agit à ce jour du plus grand massacre d'immigrés de l'histoire contemporaine de France. Aucune sanction n'a jamais été prononcée par la justice, ce qui a créé un véritable tollé en Europe.

Des monuments d'exception

La cité d'Aigues-Mortes c'est aussi des monuments et constructions d'exception. Outre les célèbres remparts, la tour de Constance (où furent enfermés certains Templiers) est aujourd'hui ouverte au public. Située en plein milieu des marais, la tour Carbonnière se dresse fièrement à l'entrée de la cité. Les touristes peuvent également visiter le Plan des Théâtres (arènes destinées aux courses camarguaises) mais aussi l'église Notre-Dame-des-Sablons, un temple protestant et plusieurs chapelles historiques. Enfin, la place Saint-Louis constitue le coeur touristique de la cité au centre duquel est érigée la statue de saint Louis.

Un patrimoine précieux

Côté gastronomie, la fougasse d'Aigues-Mortes rafle les coeurs des touristes. Pouvant être salée ou sucrée, elle était à l'origine réservée à la période de Noël. Aujourd'hui cependant, elle se vend toute l'année. Côté environnemental, la cité d'Aigues-Mortes abrite cinq zones naturelles protégées, dont certaines ont pour but de préserver les oiseaux de Camargue. D'ailleurs la cité est située juste à côté du parc naturel régional de Camargue. Tout cela sans oublier de mentionner les célèbres salins d'Aigues-Mortes, dont la couleur rosée se voit à des kilomètres à la ronde. De quoi passer des bons moments en famille ou entre amis !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.