Le rideau en macramé, la pépite déco du moment

Chargement en cours
Le macramé apporte une dimension bohème.
Le macramé apporte une dimension bohème.
1/2
© Adobe Stock, Nelly

Voilà quelques années que l'art de la décoration intérieure se veut un brin plus bohème tout en restant très épurée. Pour répondre à cette atmosphère bien spécifique, le macramé sous toutes ses formes est de plus en plus adopté. Attrape-rêves, housses de coussins, suspensions, miroirs, tapis ou même parasols... Ces créations tressées ont un succès fou !

Parmi toutes les pièces décoratives en macramé qui sont disponibles sur le marché, il en existe une qui tire particulièrement bien son épingle du jeu : le rideau. Véritable pépite du moment, ce dernier se décline en plusieurs couleurs, formes et tailles pour le plus grand bonheur de ceux qui apportent un soin méticuleux à leur intérieur. Zoom sur cette pièce déco aux allures bohèmes.

Un art très ancien

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le macramé est un art vraiment très ancien. Concernant ses origines exactes, en revanche, les avis divergent... Certains spécialistes affirment qu'il serait officiellement né au XIIIe siècle chez les tisserands arabes, tandis que d'autres affirment que les premières manifestations de cet art seraient en réalité bien plus vieilles que cela (entre 15000 et 17000 av. JC) et viendraient de Chine et de Mésopotamie. Basé sur l'art du tissage et surtout du nouage, le macramé a largement été pratiqué par les marins qui passaient des semaines voire des mois en mer. En arrivant à leurs destinations, ces derniers vendaient leurs oeuvres sur les ports afin de se faire un peu d'argent. Cette pratique a largement contribué à la diffusion et la popularisation de cet art en Europe. En France, le macramé connaît un vif succès au cours du XIVe siècle. Alors appelé "filet-de-Carnassiére", il se répand sur tout le continent et devient un objet déco très tendance.

Une pièce bohème aux airs hippie

Tout comme la mode, la décoration d'intérieure est un éternel recommencement. Dans les années 1970, le macramé revient sur le devant de la scène. Au sein d'un mouvement hippie qui prône la liberté et un nouvel art de vivre basé sur des inspirations orientales, le nouage devient une activité très répandue et pratiquée par tout un chacun. Les rideaux, napperons et suspensions en macramé deviennent alors des pièces décoratives incontournables de cette époque. Écarté pendant quelques années, le macramé revient aujourd'hui en force. Très sobre et facile à intégrer dans n'importe quelle décoration, il apporte une dimension exotique et solaire tout en assurant un rendu sobre et apaisant. Il se marie particulièrement bien avec des meubles en bois clair et des fauteuils en rotin. L'ajout de petites plantes grasses ou tombantes apportera la touche finale, idéale si vous aimez les ambiances chics et bohèmes ! Les rideaux, eux, habilleront vos fenêtres de façon originale tout en laissant passer la lumière du soleil.

Un art abordable pour tous

Nombre d'entre vous ont probablement déjà réalisé des macramés, le plus souvent sous forme de bracelets colorés, lors de colonies de vacances, de kermesses ou autres manifestations estivales. En effet, le macramé présente l'avantage de pouvoir être conçu directement par vos propres soins. Pour cela, il vous faut simplement des fils de diverses couleurs et un peu de patience. Commencez par faire des noeuds plats - qui sont les plus simples à réaliser - et pour lesquels vous trouverez de nombreux tutoriels sur Internet. Lorsque vous serez bien familiarisé(e) avec les bases, libre à vous de vous lancer dans de plus grandes pièces, comme des cache-pots, des tentures ou des napperons. Il ne vous reste plus qu'à essayer !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.