Guirlande lumineuse : 5 règles pour l'adopter sans risques sur son balcon

Chargement en cours
Ne laissez pas votre guirlande allumée en votre absence.
Ne laissez pas votre guirlande allumée en votre absence.
1/2
© Adobe Stock, Mariia Korneeva

À l'arrivée de l'été, jardin, terrasse ou encore balcon redeviennent des cocons choyés. L'alliée phare pour les décorer ? La guirlande lumineuse ! Mais comment l'installer en évitant le moindre risque ?

Être attentif à son indice de protection

Depuis que le soleil a signé son grand retour, vous ne rêvez que d'une chose : orner votre balcon d'une guirlande lumineuse pour des soirées estivales privilégiées. Ainsi, vous vous ruez sur le premier modèle à portée de main : grave erreur ! Bien que l'espace de votre balcon soit couvert, il est évidemment exposé aux intempéries. Votre guirlande lumineuse doit donc impérativement afficher le bon indice de protection afin de contrer tout risque d'incendie, d'électrisation voire d'électrocution. Lors de votre achat, assurez-vous alors qu'il s'agisse d'un indice de protection IP44 au minimum. Ces guirlandes ne sont pas totalement insensibles à la météo, toutefois, elles restent adéquates à une installation au sein d'un balcon avec toit. Bien sûr, si vous vivez dans une région pluvieuse, n'hésitez pas à vous tourner vers un indice IP65.

Miser sur des ampoules à LED

Pour rappel, les ampoules LED (ou DEL) ne sont pas les seules à occuper le marché. En effet, les ampoules incandescences, halogènes ou encore fluo-compactes complètent un généreux panel. Seulement, pour illuminer votre balcon, misez en priorité sur des ampoules LED. En plus de prêter attention à ce point, vérifiez que le marquage CE soit bien indiqué. Quand il est question de décorations lumineuses, la norme CE offre en fait un gage de qualité et de fiabilité. Grâce à elle, le risque d'incendie ou de choc électrique est écarté.

Établir un branchement sécurisé

Bien que vous soyez pressé d'enjoliver votre balcon, ne vous précipitez pas ! Priorisez une installation avec un branchement soigneusement sécurisé. Tout d'abord, ne mettez pas à profit une prise dont vous doutez de la fiabilité (non raccordée à la terre par exemple). Aussi, évitez de brancher vos ou votre guirlande(s) à une multiprise déjà exploitée par de nombreux autres appareils. Surtout, choyez le câble de branchement. Celui-ci ne doit pas être tiraillé ou maltraité au quotidien (mouillé, piétiné, contracté...) sous peine de s'exposer à un court-circuit.

Vérifier l'état de la guirlande

Puisque vous chouchoutez la planète, à raison, vous prenez le soin de toujours ressortir vos anciennes guirlandes lors des fêtes de fin d'année ou en période estivale. Oui, racheter de nouveaux modèles à la moindre occasion n'est pas tout à fait eco-friendly... Cependant, ne rebranchez pas vos guirlandes aveuglement. Avant qu'elles ne reprennent du service, prenez le temps de vérifier leur état. Si vous êtes confronté à un signe d'endommagement au niveau du câble, des lampes ou du fil, ne prenez pas de risque !

Prendre le soin de l'éteindre

Même si vous souhaitez que vos voisins admirent votre déco en votre absence, ne laissez surtout pas votre guirlande allumée sans surveillance. Le risque zéro n'existe pas, alors il est bon de garder l'oeil sur vos illuminations extérieures. De toute façon, elles sont faites pour être admirées, non ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.