Déco à thème : jusqu'à quel point faut-il oser ?

Chargement en cours
Dans le cas d'une décoration à thème, mieux vaut essayer de ne pas saturer visuellement l'espace.
Dans le cas d'une décoration à thème, mieux vaut essayer de ne pas saturer visuellement l'espace.
1/2
© Adobe Stock, sergiophoto

Au rayon de la décoration, choisir un thème est une bonne ligne directrice pour aménager un espace. Néanmoins, il existe quelques règles à suivre. Voici sans plus tarder un petit point récapitulatif.

Quand on parle de déco à thème, il faut d'abord définir le contexte dans lequel celle-ci s'applique. S'agit-il en effet d'une décoration temporaire, pensée à l'occasion d'un événement spécia, ou au contraire d'une véritable décoration d'intérieur, qui va définir l'ambiance de votre foyer ? Dans les deux cas, quelques critères sont à prendre en compte.

Mariage, anniversaires : l'importance des accessoires

Dans le cas d'un événement spécial, à l'image d'un anniversaire, d'un dîner romantique ou d'un mariage, il n'est pas question de repeindre les murs ou de changer les meubles. Ce sont donc les accessoires (fleurs, banderoles, bougies...) qui devront suffire à émuler le thème choisi. Il n'existe toutefois pas de règles absolues dans le cadre de ces occasions éphémères. Le terrain de jeu y est pour ainsi dire presque illimité tant il dépend à la fois de la tonalité de l'événement et de la personnalité et des goûts de l'organisateur et/ou du sujet de la fête.

Le budget et la durabilité : deux critères majeurs

Tant que vous gardez un fil directeur clair, rien ne vous empêche d'opter pour un thème extravagant ou de vous affranchir du bon goût si votre thématique implique une décoration kitsch ou fantaisie. Deux critères sont cependant à prendre en compte : le budget et la durabilité de votre déco. Inutile de casser votre tirelire pour un thème trop spécifique, avec une déco que vous ne pourrez pas réutiliser. À l'heure où l'écologie est un enjeu primordial, évitez également tout ce qui est paillettes ou susceptible de produire des déchets plastiques inutiles.

Chambres d'enfant : le piège des déco trop spécifiques

Pour en revenir à la décoration d'intérieur, le cas de la chambre d'enfant est un peu à part. Il peut être tentant de décorer la pièce en s'inspirant par exemple des dinosaures ou des héros préférés de vos bambins. Or, les goûts des petits changent vite. Si vous avez des pré-ados, il sera plus judicieux d'illustrer le thème choisi par des détails placés dans le décor (tapis, affiches...) plutôt que de relooker intégralement leur chambre. Mieux vaut garder une base neutre et éviter les éléments difficiles à enlever comme les frises murales, sous peine de devoir tout refaire dans quelques années.

Quelques règles générales à appliquer

Pour le reste de votre intérieur, ce qui compte c'est de préserver une harmonie visuelle et de suivre là aussi une ligne directrice bien définie. S'il est possible de varier les styles selon les pièces, il faut en revanche éviter de les mélanger au sein d'un même espace. Le thème - ou l'inspiration choisie - devrait aussi s'illustrer si possible de manière non ostentatoire afin de ne pas saturer visuellement l'espace. C'est pourquoi il vaut mieux par exemple proscrire les décorations monochromes. De la même manière, évitez d'encombrer les murs ou de superposer excessivement les matières et les couleurs. Veillez également à associer des meubles ou des objets de proportions semblables afin de ne pas casser les volumes.

Pour ce qui est du thème en lui-même, que vous penchiez plutôt pour un style industriel ou gothique, marin, scandinave ou encore oriental, en réalité peu importe. Les goûts sont subjectifs et vous pouvez tout oser tant que cela colle à vos envies. Après tout, une déco réussie, c'est celle qui permet de se sentir bien chez soi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.