Aménager une mezzanine : mode d'emploi pour optimiser l'espace

Chargement en cours
Dans une mezzanine, les balancelles forment un coin repos idéal sans prendre trop de place.
Dans une mezzanine, les balancelles forment un coin repos idéal sans prendre trop de place.
1/2
© Adobe Stock, ArchiVIZ

Vous souhaitez pousser les murs mais n'avez pas la place ni l'argent nécessaire pour le faire ? Et si vous décidiez d'aménager une mezzanine ? Pour créer cet espace dans les règles de l'art et l'optimiser au mieux, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

Depuis l'arrivée du Covid, nombreux sont les Français qui ont souhaité améliorer leur intérieur. Selon une étude menée par Harris Interactive en août 2021, 38% des personnes interrogées déclaraient qu'effectuer des travaux d'aménagement au sein de leur logement était devenu un projet prioritaire. Des chiffres qui étonnent peu lorsque l'on voit l'engouement pour les mezzanines. Considéré comme un étage intermédiaire, cet espace a l'avantage de s'adapter partout, quel que soit le logement et la pièce. Il permet aussi de créer une nouvelle pièce sans pousser les murs : la mezzanine libère de la place au sol, agrandit l'espace déjà présent et génère un lieu en hauteur où l'on peut se rendre. En plus de générer un véritable gain de place, cet aménagement apporte un véritable cachet, ainsi qu'un aspect un peu aérien à votre intérieur. En jouant correctement avec la hauteur du plafond, vous pouvez créer un bel étage ouvert et apporter une belle luminosité.

L'accès à la mezzanine : un détail important

Lorsque l'on souhaite obtenir une nouvelle pièce sans pouvoir agrandir le domicile, ni déménager, la mezzanine se révèle être l'un des aménagements les moins coûteux. Bien qu'elle soit dans la plupart des cas ouverte sur la pièce principale, elle s'avère être un espace tout aussi indépendant que d'autres. Mais pour l'aménager comme il se doit, il faut bien penser la façon dont on y accède. En fonction de la place dont vous disposez en dessous, votre choix peut se porter sur une échelle (bien moins pratique qu'un escalier mais moins encombrante) ou bien un escalier. Si l'escalier vous semble aménageable, profitez-en pour optimiser un maximum l'espace qu'il vous offrira : dotez-le de placards ou de tiroirs pour y placer la plupart de vos affaires. Si l'espace sous l'escalier est assez grand, un dressing peut même être envisagé ! Vous gagnerez ainsi de la place dans la mezzanine et pourrez éviter l'installation de divers meubles de rangement encombrants.

Penser à conjuguer l'espace nuit et travail

Souvent retrouvée dans les logements étroits, la mezzanine est souvent pensée sous forme d'espace nuit. Quelle que soit sa taille, elle fait office de chambre surélevée, ce qui peut plaire aux petits comme aux plus grands. Pour ce genre de pièce où chaque m2 est important, il est conseillé d'investir dans un lit assez bas et pas trop large (simple ou double), agrémenté de plusieurs rangements intégrés sur les côtés ou sous le matelas. Vous sentez que ce n'est pas assez ? Privilégiez les étagères aux murs plutôt que sur le sol. Ainsi, si un bureau venait à être installé pour le travail, l'espace ne serait pas saturé de meubles.

Dans le cas où vous envisageriez la mezzanine comme un espace détente et convivial, il est conseillé de dégager le centre de la pièce. N'hésitez pas à aménager les coins. Plutôt que d'investir dans un gros canapé pour se reposer, l'idéal reste d'investir dans des banquettes, des poufs ou des coussins au sol. Vous pouvez même agrémenter le tout de hamacs ou de balancelles : vous créerez une ambiance très cocooning tout en éliminant les meubles imposants qui prennent de l'espace.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.