5 règles d'or pour bien aménager une suite parentale

5 règles d'or pour bien aménager une suite parentale
La zone nuit de la suite parentale doit être bien délimitée.

Si l'on pense souvent que la suite parentale est uniquement destinée aux hébergements les plus grands, sachez qu'il s'agit d'une idée reçue. Il suffit simplement d'une superficie plus ou moins grande (15m2) pour réaliser votre chambre et la salle de bains qui y est attelée. Pour l'aménager correctement et éviter les faux pas, voici 5 règles d'or à suivre absolument.

Bien délimiter l'espace nuit et salle de bains

Lorsque l'on souhaite réaliser une suite parentale, il est important de penser à tout pour éviter les mauvaises surprises. Prenez d'abord en compte, par exemple, que la chambre vient indéniablement avec un espace salle de bain entièrement réservé aux parents. Qu'elle soit fermée ou bien ouverte sur le reste de la pièce pour créer un espace lumineux et une sensation de grandeur, il est important de la délimiter du coin nuit. Que ce soit par un demi-mur ou une cloison vitrée, le tout reste d'en faire une pièce à part entière. Pensez aussi aux meubles et aux rangements, et surtout à leur taille : si vous souhaitez créer un coin un peu cocooning avec un canapé ou des fauteuils, dédié à votre tranquillité, essayez de ne pas les rapprocher trop près du lit. L'objectif est de laisser de l'espace à la zone où vous dormez et de pouvoir circuler librement sans slalomer entre tous les meubles.

Penser aux rangements

Dans une suite parentale, les rangements sont le coeur de la pièce. En effet, tout l'objectif d'une suite parentale est d'en faire un lieu de repos, un espace épuré où l'on s'y sent bien et qui reste pratique. Pour cette raison, on évite les trop nombreux meubles de rangement et on mise plutôt sur des placards fermés ou un ou deux meubles bas comme des commodes. Pour optimiser la place que vous avez, n'hésitez pas non plus à miser sur un lit avec rangements intégrés.

Placer le lit au milieu de la pièce

Lors de l'aménagement d'une suite parentale, il faut aussi penser au lit, pilier de la pièce. Choisissez d'abord un grand lit, queen-size ou king-size (l'objectif étant de s'y sentir bien et d'avoir de la place pour dormir), confortable et placez-le au milieu de la pièce. Vous devez pouvoir circuler sans encombre, et les fenêtres doivent pouvoir s'ouvrir sans être gênées. Réfléchissez-bien, également, au style de lit sur lequel vous portez votre choix : si vous souhaitez une ambiance plus design et moderne, ce dernier ne sera pas le même que si vous préférez une ambiance plus vintage, par exemple.

Éviter de réaliser une chambre multifonction

La suite parentale est une zone de repos qui vous est exclusivement dédiée, et qui doit être sobre et relaxante. On évite autant que possible d'y mettre une zone jeux pour les enfants ainsi qu'un bureau, sauf si, pour cette dernière option, il n'y a pas d'autres choix possibles. Si tel est le cas, essayez autant que vous le pouvez de séparer cette zone du reste de la chambre, par une petite cloison ou un auvent, par exemple. Quant au reste de la chambre, pour donner cet aspect cocooning, privilégiez des tapis moelleux, un beau plaid tout doux sur le lit ou encore des coussins confortables.

Choisir les couleurs adéquates

La suite parentale n'est rien sans sa décoration. Pour y passer de bons moments, il est donc important de bien choisir la peinture. Pour un style épuré, vous pouvez porter votre choix sur des teintes comme le blanc ou le beige ou être un peu plus audacieux avec du bleu, du violet ou même des teintes plus pastel de orange. Évitez en revanche les couleurs vives comme le jaune, le rose ou le rouge, trop stimulantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.