Vacances : quelle prise en charge pour les tests PCR réalisés à l'étranger ?

Chargement en cours
Le test PCR reste obligatoire pour se rendre dans de nombreux pays.
Le test PCR reste obligatoire pour se rendre dans de nombreux pays.
1/2
© Adobe Stock, weyo

La période estivale est généralement synonyme de vacances, et grâce à la baisse des taux de contamination de la Covid-19, de nombreux pays étrangers acceptent de rouvrir leurs frontières. Mais parmi les conditions d'entrée, le test PCR reste souvent non négociable, pour l'arrivée comme au départ.

La lutte contre la Covid-19 continue à travers le monde entier. Si la vaccination a permis de faire descendre les taux d'incidence, les tests PCR sont toujours de rigueur pour voyager à l'étranger, même pour les personnes qui ont déjà reçu leurs deux doses. Si à long terme la double vaccination devrait permettre d'éviter de passer par l'étape peu agréable de l'écouvillon dans la narine, à l'heure actuelle, plusieurs pays possèdent encore des restrictions.

Les tests réalisés en France sont toujours remboursés

Que vous soyez totalement vacciné ou non, si vous avez besoin d'un test PCR pour vous rendre dans le pays de votre choix, sachez que ce test reste gratuit pour les citoyens français, sur simple présentation de votrecarte vitale. Cette situation pourrait toutefois évoluer dans les semaines à venir, puisque le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, et l'Académie de médecine veulent rendre payants les tests PCR "de confort", c'est-à-dire ceux qui seront faits pour les voyages et les loisirs.

Les tests réalisés dans un état membre de l'Union européenne ou en Suisse

Si vous vous trouvez dans un autre pays d'Europe et que vous avez besoin d'un test PCR pour poursuivre votre voyage, après une suspicion de contamination ou tout simplement par sécurité avant de revenir en France : bonne nouvelle ! Ces derniers sont également pris en charge par l'Assurance Maladie française. Le site de l'Assurance Maladie est formel à ce sujet : "Les tests de dépistage à caractère administratif (obligatoires pour entrer sur le territoire de certains États), et les tests à caractère médical (présence de symptômes) sont pris en charge par l'Assurance Maladie française lorsqu'on doit réaliser un test immédiatement nécessaire. Il convient alors de présenter sa carte européenne d'Assurance Maladie (CEAM) au moment de la réalisation du test."

Si vous n'avez pas cette carte en votre possession, vous devrez avancer les frais, puis envoyer la facture accompagnée du formulaire S 3125 relatif aux soins reçus à l'étranger à l'Assurance Maladie. Votre test sera alors pris en charge à 100% sur la base d'un forfait de 35 euros.

Et pour le reste du monde ?

Dans tous les pays situés hors de l'Union européenne ou de la Suisse, les tests PCR sont payants, mais sont partiellement remboursés par la Sécu, à condition qu'ils aient été réalisés dans le cadre d'un "caractère médical, urgent et inopiné", c'est-à-dire en cas de suspicion de contamination ou de symptômes, pas pour voyager. Pour obtenir ce remboursement, à hauteur de 27% du montant de la dépense dans la limite maximale d'un montant de 35 euros, il vous faudra envoyer par courrier la facture, le formulaire S 3125 relatif aux soins reçus à l'étranger, et un certificat médical ou une prescription médicale à l'Assurance Maladie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.