Saisonnalité du marché immobilier : quelle période pour investir ?

Chargement en cours
En achetant à l'automne, vous aurez peut-être l'occasion de payer moins cher.
En achetant à l'automne, vous aurez peut-être l'occasion de payer moins cher.
2/2
© Adobe Stock, Gorodenkoff

Vous souhaitez investir dans un bien immobilier ? Faire un bilan de ses besoins et ressources, comparer les taux, faire appel à un courtier sont autant d'étapes essentielles. Mais pour acheter sereinement un bien, il faut également choisir le bon moment. Eh oui, l'immobilier aussi a une saisonnalité. Explications.

Comme le commerce ou le tourisme, le marché immobilier est influencé par les saisons. Volume des transactions, baisse de l'offre ou de la demande, mise en valeur des biens... Les paramètres sont nombreux, et le marché immobilier évolue tout au long de l'année, entre haute saison et basse saison. Si votre investissement n'est pas urgent, vous pouvez donc choisir le meilleur moment pour acheter un bien.

Immobilier : quand est la haute saison ?

La saison haute de l'immobilier est le printemps. Dans l'immobilier, entre fin-mars et fin-juin, c'est la saison des salons. Résultat, un grand nombre de biens sont mis sur le marché pour suivre la demande, ce qui entraîne une hausse des prix. Cette situation laisse peu de marge de négociation, la demande est très élevée et la concurrence est rude.

L'une des raisons de cette explosion du marché à l'approche de l'été est le délai légal du compromis de vente qui s'étend sur trois mois. En se décidant avant l'été, la signature de l'acte de vente coïncide avec la rentrée des classes et administrative dès la fin août, les nouveaux acquéreurs peuvent ainsi espérer s'installer pour la rentrée.

Mais il ne faut pas oublier que l'un des avantages du printemps est sans nul doute sa météo. Avec l'arrivée des beaux jours, la végétation qui s'épanouit permet une belle mise en valeur des biens. Or, il est plus facile de se projeter dans une maison baignée de soleil, qui semble visiblement plus favorable à l'achat, que lors d'une visite dans l'obscurité. À moins d'être pressé, il est donc plus sage d'éviter d'investir au printemps. Toutefois, restez à l'affût, il ne faut pas pour autant risquer de manquer une bonne affaire ou le bien de vos rêves.

Le meilleur moment pour acheter un bien immobilier

Dès le début de l'été, le marché immobilier redevient favorable. En juillet et août, les biens n'ayant pas trouvé preneur pendant la haute saison bénéficient souvent d'une baisse de prix, les rendant plus accessibles et permettant de négocier plus facilement.

Cependant, la période estivale peut présenter des inconvénients. En effet, c'est la pleine saison des signatures chez le notaire et des démarches administratives. Les professionnels de l'immobilier sont par conséquent moins disponibles, ou encore en congé estival. L'idéal pour investir est donc l'automne. Cette saison offre un large choix de biens, des prix plus bas et une certaine rapidité des démarches.

L'hiver est en revanche considéré comme la saison creuse du marché immobilier, l'ébullition de la haute saison est passée. C'est la saison idéale pour investir de manière réfléchie et optimale, celle où les vendeurs sont plus ouverts à la négociation et où il est assez facile de dresser des bilans énergétiques et de demander des devis pendant cette période basse.

En bref, l'été est idéal pour avoir un coup de coeur, l'automne permet de faire des bonnes affaires et l'hiver est dédié aux investisseurs pointus. Cependant, ne vous focalisez pas seulement sur la saisonnalité du marché immobilier ! Il est aussi important d'observer les taux de prêt et le marché des assurances pour être certain d'investir au bon moment.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.