Quand et comment débloquer son épargne salariale ?

Chargement en cours
La majorité des employés est éligible à une épargne salariale après trois mois d'ancienneté.
La majorité des employés est éligible à une épargne salariale après trois mois d'ancienneté.
1/2
© Adobe Stock, Rido

Que ce soit pour financer un projet ou pour préparer votre départ à la retraite, il est toujours intéressant de savoir dans quelles mesures vous pouvez avoir accès à votre épargne salariale. On vous explique tout.

Qu'est-ce que l'épargne salariale ?

Proposée par certaines entreprises, l'épargne salariale est une prime collective versée chaque année aux employés. Celle-ci peut être calculée de deux manières : soit sous forme de "participation", c'est-à-dire en redistribuant une partie des bénéfices réalisés par l'entreprise, soit en fonction de la performance et des résultats de l'entreprise. C'est ce que l'on appelle "l'intéressement".

Qui peut en bénéficier ?

Il faut rappeler que l'épargne salariale n'est pas toujours un dispositif obligatoire. Ainsi, si la participation doit être mise en place par les entreprises de plus de cinquante salariés, elle reste cependant facultative pour les autres. L'intéressement n'est pour sa part pas obligatoire, même si toutes les entreprises peuvent le mettre en place.

Certaines entreprises imposent une période d'ancienneté pour pouvoir en bénéficier. Toutefois, celle-ci ne peut excéder trois mois. Ainsi, la grande majorité des salariés peut y prétendre. Les chefs d'entreprise, les employés en CDD ou CDI ainsi que les apprentis et les alternants, qu'ils travaillent à temps partiel ou à temps plein, y sont éligibles. Une petite subtilité concerne toutefois les intérimaires. En effet, ces derniers ne pourront toucher l'épargne salariale de l'entreprise dans laquelle ils effectuent leur mission, mais ils seront éligibles auprès de celle de leur agence d'intérim.

Comment accéder à son épargne salariale ?

Pour toucher son épargne salariale il y a deux possibilités : celle-ci peut soit être versée directement à l'employé soit être placée en fonction d'un plan d'épargne salariale comme le PEE, le PERCO ou le PER. Dans le cas d'un PEE vous ne pourrez toucher à votre épargne qu'à partir de cinq ans après sa mise en place. Toutefois, certaines circonstances permettent de la débloquer de manière anticipée, à condition d'en faire la demande. Ainsi, vous pourrez notamment y accéder en cas de mariage ou de pacs, de divorce (à condition d'avoir au moins un enfant à charge), de surendettement ou encore si vous achetez une résidence principale. Il est également à noter que vous pourrez demander à toucher les gains de votre épargne en cas de rupture du contrat de travail ou de cessation d'activité de votre employeur.

De leur côté, le PERCO et le PER ont été mis en place dans le cadre de plans d'épargne à long terme puisqu'ils sont destinés à préparer la retraite du salarié. Ainsi, comme une sorte de rente, votre épargne salariale sera versée dessus tout au long de votre vie active et ne vous sera techniquement pas accessible avant que vous n'atteigniez le moment de partir à la retraite. Vous pouvez également effectuer vous-même des versements de votre côté sur ce produit épargne. Il s'agit d'un produit fiscalement très intéressant puisqu'en plus de faire fructifier votre argent sur le long terme, ces plus-values seront exonérées d'impôt. Il existe là aussi des circonstances qui vous permettent de toucher votre épargne de manière anticipée comme en cas de décès de votre conjoint, d'invalidité ou encore de surendettement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.