Plafond de carte bancaire : à quoi sert-il et comment ne pas le dépasser ?

Chargement en cours
Le plafond de la carte bancaire est une façon de sécuriser vos finances.
Le plafond de la carte bancaire est une façon de sécuriser vos finances.
1/2
© Adobe Stock, Drazen

Aujourd'hui, la carte bancaire est un moyen de paiement indispensable à toute personne. Pourtant, son utilisation n'est pas illimitée et il existe de nombreuses règles la concernant. Parmi elles, le plafond bancaire, dont le fonctionnement n'est pas toujours facile à comprendre. Perdu ? Voici quelques éclaircissements sur le sujet.

L'utilisation de la carte bancaire, qui s'est largement démocratisée, n'est pas illimitée. Toute carte possède en effet un plafond bancaire, déterminé en fonction de l'utilisation que vous en faites, de vos revenus et de sa gamme. Cela implique une limite de paiement fixée par votre banque, qui peut s'étaler sur 30 jours ou parfois une semaine. Pour bien comprendre ce qu'est un plafond de carte bancaire, il faut aussi s'intéresser aux différences entre le seuil de retrait à ne pas dépasser et celui d'achat. Le plafond de retrait, comme son nom l'indique, concerne essentiellement l'argent retiré, qui ne peut dépasser une certaine somme sur une période donnée. Le plafond d'achat, en revanche, concerne vos dépenses avec la carte bancaire de manière générale et donc le seuil que vous ne pouvez dépasser avec celle-ci.

Une mesure de sécurité

Si ces mesures peuvent être très contraignantes et même gênantes pour certains, elles sont tout de même mises en place par les banques pour sécuriser au mieux les finances de leurs clients. Par exemple, lorsqu'un acte de malveillance survient, que votre carte est piratée, volée ou même perdue, le plafond permet d'en limiter l'utilisation et ainsi de vous faire perdre de très grosses sommes d'argent.

Dans votre quotidien, ce plafond est également un moyen de vous alerter et de vous freiner sur vos dépenses lorsqu'elles sont plus importantes que d'habitude. Si les limites sont dépassées, les paiements sont alors refusés de manière automatique jusqu'à la fin de la période indiquée. De manière générale, ces plafonds permettent une meilleure gestion de l'argent par les banques lorsqu'il transite.

Se renseigner pour éviter les mauvaises surprises

Il existe des astuces pour éviter de dépasser un plafond, propres à chacun. Pour éviter les mauvaises surprises et se retrouver bloqué avant la fin du mois, il est important de bien connaître le plafond fixé sur votre carte. Pour cela, n'hésitez pas à relire le contrat signé avec votre banque lors de l'acquisition de votre compte, qu'il soit commun ou personnel, ou bien à chercher l'information auprès de votre conseiller.

Si votre banque possède une application ou un site Internet sur lequel se trouve votre espace personnel, n'hésitez pas non plus à y consulter le plafond, mais aussi à jeter un oeil régulier à vos dépenses. Une façon simple de tenir ses comptes à jour, de voir la marge qu'il vous reste avant d'atteindre le seuil de dépenses imposées et d'éviter le blocage de vos comptes.

Autre astuce : tentez de vous donner un budget global mensuel à ne pas dépasser, en comptant les dépenses que vous faites et en incluant les indispensables comme les factures et le loyer. Cela devrait limiter les risques de dépasser le plafond.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.