Interdit bancaire : 5 conseils pour en sortir

Chargement en cours
Une personne devient interdit bancaire lorsqu'elle fait un achat avec un chèque en bois.
Une personne devient interdit bancaire lorsqu'elle fait un achat avec un chèque en bois.
1/2
© Adobe Stock, Marzky Ragsac Jr.

Une personne devient interdit bancaire lorsqu'elle a fait l'erreur d'émettre un chèque sans provision (aussi appelé "chèque en bois"). Officiellement fichée à la Banque de France, elle ne peut plus émettre de chèque et, selon la gravité de la situation, peut même se voir supprimer sa carte de crédit sur décision de sa banque. S'il s'agit d'une position certes délicate, il est important de souligner qu'elle est, a priori, assez facile à régler.

L'interdit bancaire est un statut financier qui inquiète et soulève de nombreuses questions. Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait penser, il existe quelques solutions pour s'en sortir sans trop de difficultés. Si vous avez été victime d'une erreur de votre banque, la situation pourra facilement être réglée. En revanche, si vous avez vraiment payé quelqu'un avec un chèque en blanc, il vous faudra procéder rapidement à quelques démarches.

Régler la/les sommes dues

C'est peut-être un conseil banal mais c'est surtout la solution la plus rapide pour sortir de l'interdit bancaire ! En effet, il est absolument nécessaire de régler la somme que vous devez au destinataire de votre chèque frauduleux. Pour éviter toute nouvelle contrariété, optez pour un virement direct ou un règlement en espèces. Attention, pour prouver la régularisation de votre situation, il est impératif de récupérer le chèque en bois initial afin de le remettre à votre banque. Sans ce fameux chèque à l'origine de votre interdiction bancaire, votre établissement financier ne pourra malheureusement pas lever votre suspension.

Demander un prêt

C'est une initiative assez culottée mais elle peut parfois porter ses fruits. En effet, même si vous êtes fiché à la Banque de France et que la totalité des établissements financiers du pays connaissent votre situation, certains créanciers peuvent tout à fait accepter de vous faire un prêt. Cette solution pourra vous permettre de rembourser vos dettes, le plus souvent sous la forme d'un prêt classique. Pour qu'une telle faveur vous soit accordée, il vous faudra cependant vous montrer très convaincant(e)...

Emprunter de l'argent à votre entourage

Si vous jouissez d'un entourage bienveillant et prêt à vous aider sous certaines conditions, vous pouvez également demander à l'un de vos amis ou à quelqu'un de votre famille de vous prêter l'argent nécessaire au remboursement de vos dettes. Évidemment, il vous faudra vous mettre d'accord sur les termes de ce prêt à l'amiable. Sans pression aucune, vous pourrez ensuite rendre l'argent prêté par votre proche à votre propre rythme.

Consulter le Crédit Municipal de votre commune

On n'y pense pas souvent mais le Crédit Municipal est aussi une très bon moyen pour rembourser facilement et rapidement ses dettes. Si vous disposez d'objets, de meubles ou de bijoux de valeur, n'hésitez pas à vous y rendre pour faire évaluer vos possessions. De cette manière, l'établissement pourra vous prêter de l'argent sur une partie de leur valeur. En échange, vos objets seront conservés en gage jusqu'à remboursement complet de votre prêt. Si vous ne pouvez cependant pas rembourser, vos biens seront alors vendus aux enchères.

Attendre cinq ans

C'est loin d'être la solution idéale mais sachez qu'une interdiction bancaire n'est pas une sanction éternelle. Ainsi, elle ne peut pas durer plus de cinq ans ! Si vous êtes dans l'incapacité complète de rembourser vos dettes, vous pouvez attendre que ce délai soit passé. Durant cette période, il vous sera toujours possible de payer par carte bleue, par virement ou par espèces.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.