Installation de panneaux solaires : à quelles aides financières a-t-on accès ?

Chargement en cours
L'installation de panneaux solaires est très coûteuse.
L'installation de panneaux solaires est très coûteuse.
1/2
© Adobe Stock, LariBat

Aujourd'hui, les investissements écologiques sont de plus en plus encouragés par l'État et les panneaux solaires en font partie. Vous êtes décidés à utiliser de l'énergie propre mais aimeriez un petit coup de pouce ? Voici quelques indications sur les aides financières auxquelles vous pouvez accéder.

Dans le cadre de sa transition écologique, le gouvernement français encourage ceux qui le souhaitent à sauter le pas et à se doter notamment de panneaux solaires. Ils peuvent d'ailleurs s'avérer très intéressants à exploiter : ils transforment la lumière du soleil accumulée en électricité. En plus de faire un geste pour la planète lorsque vous les utilisez (puisqu'ils produisent une énergie durable) vous réalisez par la même occasion d'intéressantes économies et apportez un atout de plus à votre logement : il prend, grâce aux panneaux solaires, de la valeur lors de la revente. De plus, contrairement à de nombreuses idées reçues, l'installation de panneaux solaires peut se faire n'importe où en France. Ils doivent simplement être installés face sud, sud-ouest ou sud-est, dans une zone bien ensoleillée, sans obstacles pouvant barrer la lumière du soleil.

Des travaux coûteux

Malgré l'ensemble de ces points, l'installation de panneaux photovoltaïques peut s'avérer très coûteuse. Lors de leur acquisition, vous devez souscrire à un contrat d'assurance de responsabilité civile ou demander la modification de votre assurance habitation. Votre cotisation habituelle est alors réévaluée à la hausse. De même, les panneaux solaires et le matériel qu'ils nécessitent (comme l'onduleur, un petit boîtier qui permet de convertir le courant continu en courant identique à celui que l'on peut utiliser chez soi) doivent être régulièrement entretenus et changés. Les prix de la pose, quant à eux, dépendent aussi des matériaux utilisés, de la façon dont ils sont installés et du prestataire auquel vous faites appel. Autant d'éléments qui peuvent faire un trou dans votre budget.

Des aides sur le long terme

Pour rendre l'achat de panneaux solaires plus accessible, de nombreuses aides financières ont été mises en place. L'une des plus intéressantes, la "prime à investissement", vous permet de revendre le surplus d'électricité (non utilisé pour votre consommation) produit par vos panneaux solaires. Celle-ci est alors revendue à EDF à un tarif fixe pendant 20 ans. Vous tourner vers l'énergie solaire peut également vous faire bénéficier d'une TVA à taux réduit : en fonction de la puissance générée par vos panneaux solaires (inférieure ou égale à 3 kWc) celle-ci passe, selon EDF "à 10 % (au lieu de 20 %) sur le prix d'achat". Ces conditions réunies peuvent également vous faire profiter d'une exonération d'impôts.

Les travaux aussi concernés

Puisque les travaux en eux-mêmes ont aussi un coût, il est possible de se rapprocher de l'Anah (Agence Nationale de l'Habitat) pour demander un soutien : cette dernière peut financer jusqu'à 50 % de vos installations. Seules conditions : faire appel à un installateur RGE, améliorer l'efficacité énergétique de votre logement et ne pas dépasser un certain budget. Les revenus que vous touchez peuvent également jouer. L'aide "Habiter mieux", cumulable avec l'Anah, peut aussi s'avérer intéressante. Près de 10 % de la somme dépensée pour l'installation des panneaux peut vous être reversée, sous conditions. Si aucune de ces aides financières ne vous convient, il est toujours possible de se rapprocher des collectivités locales, qui peuvent fournir quelques aides, ou demander l'éco-prêt à taux zéro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.