Épargne : quels sont les placements les plus rentables ?

Épargne : quels sont les placements les plus rentables ?
Où placer son argent ?
A lire aussi

75% des Français déclarent avoir épargné l'an dernier d'après le rapport 2021 de la Banque de France. Mais épargne-t-on tous de la même façon ? La réponse est non. Si la moitié des Français déclare avoir placé leur argent sur un livret d'épargne, d'autres ont préféré investir dans des actions, des obligations ou encore des crypto-monnaies. Quels sont les placements les plus rentables ?

Sécurité et rentabilité, deux notions antagonistes

Chercher un placement rentable signifie souvent accepter de prendre des risques. Les livrets d'épargne les plus connus et plébiscités par les Français sont les moins risqués et donc généralement les moins rentables.

Parmi les livrets d'épargne, on distingue d'ailleurs les livrets d'épargne réglementés et les autres. Quel que soit le livret choisi, le placement est sans risque. L'argent placé est garanti par le fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Mais sans prendre de risque, un placement financier rapporte peu.

Au moment d'investir, il est nécessaire de s'interroger sur le risque que chacun est prêt à prendre. Le niveau de risque correspond à la somme que vous seriez prêt à perdre. Dans le cadre d'un livret d'épargne, il n'y a aucun risque. Mais une partie de l'épargne peut aussi être investie dans des placements plus risqués si on est prêt à jouer le jeu. Le rendement d'un placement financier est lié à son niveau de risque. Plus le risque est élevé, plus la rentabilité financière est importante.

Les livrets d'épargne réglementés

Pour une épargne de précaution, celle qui permet de faire face en cas de coup dur (achat d'une nouvelle voiture, chaudière à changer, etc.), mieux vaut miser sur des livrets d'épargne proposés par les organismes bancaires. Avec les livrets d'épargne réglementés, le taux de rémunération est le même quelle que soit la banque dans laquelle il est ouvert. Au 1er février 2022, les taux sont les suivants :

• Livret A - 1 %

• LEP (livret d'épargne populaire) - 2,2 %

• LDDS (livret développement durable et solidaire) - 1 %

• CEL (compte épargne logement) - 0,25 %

• PEL (plan épargne logement) - le taux d'intérêt varie en fonction de la date d'ouverture, mais pour les PEL ouverts après le 31 juillet 2016, son taux est à 1 %.

Les livrets d'épargne non réglementés

Les établissements bancaires peuvent aussi proposer des livrets d'épargne non réglementés. Les taux d'intérêt sont alors fixés par les banques elles-mêmes. C'est le cas du livret jeune. Les banques en choisissent le taux, avec pour seule contrainte de proposer un taux minimum à 0,5 %. La plupart le fixent à 1 %.

Quel que soit le produit d'épargne choisi, force est de constater que les taux de rémunération sont très faibles. Le livret le plus intéressant est le LEP mais il est réservé aux personnes dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds. Quant au livret A ou au PEL, qui proposent les meilleurs taux (à 1 % !), leurs rendements sont négatifs compte tenu de l'inflation. Avec une inflation à 2,8 % l'an dernier, un taux de rémunération à 1 % donne en effet un rendement réel négatif avec - 1,8 %.

Certaines banques en ligne comme Orange Bank proposent des livrets d'épargne avec des taux attractifs. Avec le Livret Orange Bank, vous profitez d'un taux boosté à 3 % pendant 2 mois.

Les placements les plus rentables

Comme évoqué ci-dessus, les placements les plus rentables sont plus risqués. Il existe une multitude d'options pour qui est prêt à investir avec un niveau de risque plus important. L'investissement en bourse par exemple permet, en acquérant des actions, de se constituer une classe d'actifs offrant un rendement élevé sur le long terme.

L'acquisition des titres peut se faire en direct ou indirectement, par le biais de parts dans des fonds tels que le Sicav (société d'investissement à capital variable) ou le FCP (fonds commun de placement). Quant aux actions, elles peuvent être logées dans un Plan d'épargne en actions (PEA) ou dans un compte-titres. Mais le cours d'une action étant lié aux marchés boursiers et à la santé de l'entreprise, c'est un placement aussi rentable que risqué.

Pour une meilleure gestion des risques, les contrats d'assurance vie sont intéressants. Ils permettent de répartir le risque tout en accroissant son potentiel de rendement. Un contrat multisupports d'assurance vie est constitué d'un fonds en euros (garanti) et d'une ou plusieurs unités de compte investies en obligations, en actions, ou encore dans l'immobilier par le biais de SCI, SCPI, ou OPCI.

Des placements plus risqués

Diversifier ses placements est idéal pour épargner. Vous pouvez par exemple envisager d'investir dans l'or, les crypto-monnaies et le crowdfunding (financement participatif). Ces solutions permettent d'obtenir des gains conséquents, mais elles comportent de plus gros risques car elles nécessitent une connaissance accrue dans ces domaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.