Devenir rentier et vivre sans travailler : est-ce vraiment possible ?

Chargement en cours
Ne pas avoir à travailler fait rêver bon nombre de personnes.
Ne pas avoir à travailler fait rêver bon nombre de personnes.
1/2
© Adobe Stock, stokkete

Pouvoir vivre sans jamais plus avoir à travailler ? Le principe de la rente fait rêver plus d'une personne, et nombreux sont celles et ceux à affirmer l'avoir fait. Mais est-ce vraiment possible et rentable ? Zoom sur un mode de vie qui demande malgré tout un certain investissement.

À moins d'avoir hérité d'une énorme fortune ou d'avoir gagné au loto, il y a de fortes chances pour que vous ayez à travailler une bonne partie de votre vie pour subvenir à vos dépenses et assurer votre retraite. Mais certaines personnes n'ont pas ce problème : les rentiers. Selon la définition, ces derniers sont, des personnes qui perçoivent une ou plusieurs rentes - notamment des rentes immobilières grâce, par exemple, à de l'investissement locatif ou encore des placements en bourse - et qui vivent sans travailler grâce à leurs seuls revenus.

En France, la majeure partie des rentiers sont des retraités qui cumulent leur pension de retraite et leurs éventuelles rentes boursières et immobilières. Mais il existe également des personnes plus jeunes qui sont désormais rentières.

Une question de calcul

En théorie, devenir rentier est possible à condition de disposer d'un petit capital de départ (essentiel pour pouvoir investir dans de l'immobilier, où vous pourrez certes emprunter, mais devrez tout de même fournir un apport). Mais pour cela, il faut avant tout faire quelques calculs pour répondre à la question suivante : de combien avez-vous besoin pour vivre ? Pour cela, il faut calculer vos dépenses fixes (loyer, remboursements de crédits, factures...), et ajouter celles qui correspondent à vos besoins (alimentation, essence...) et à vos loisirs. Il vous faudra également anticiper l'évolution des prix, ainsi que ceux de certaines dépenses immuables. Le fait d'être rentier ne vous prive pas d'avoir à payer des impôts ou de souscrire à une mutuelle. Celle-ci risque d'ailleurs de vous coûter plus cher, puisqu'elle ne sera pas prise en charge par votre employeur.

Des investissements importants

Ne pas travailler peut être tentant, mais il faut bien en avoir conscience : être rentier est loin d'être simple. Non seulement il vous faudra plusieurs années pour rentabiliser vos investissements et faire en sorte que ces derniers rapportent suffisamment pour vous permettre de ne plus avoir à bosser, mais en prime, il vous faudra prêter attention aux marchés financiers pour les faire fructifier. Il n'existe en effet aucun investissement sûr à 100%, qui va vous rapporter toute votre vie quoi qu'il arrive. Une bonne connaissance du monde de la finance est donc essentielle pour se lancer dans l'aventure.

Attention à la retraite !

Il est toujours bon de se le rappeler. En France, la retraite est calculée en fonction du nombre de trimestres travaillés au cours de sa vie. Rentier n'étant pas un métier, moins vous aurez travaillé, moins vous toucherez. Vous ne pourrez donc pas compter sur cette somme lors de vos vieux jours, seulement sur votre rente. Une bonne raison supplémentaire de bien réfléchir avant de se lancer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.