Départ à la retraite : que devient le compte personnel de formation ?

Chargement en cours
Le compte personnel de formation est gelé lorsque vous demandez vos droits à la retraite.
Le compte personnel de formation est gelé lorsque vous demandez vos droits à la retraite.
1/2
© Adobe Stock, Alexandr

Lors du départ à la retraite, l'aspect administratif peut parfois paraître compliqué à traiter, par manque d'informations. C'est notamment le cas pour le compte personnel de formation, que vous alimentez tout au long de votre vie professionnelle et autour duquel une question se pose : qu'advient-il de lui lors du passage à la retraite ? Voici quelques indications pour y voir plus clair.

Pour toute personne en fin de carrière, le départ à la retraite est un passage important qui peut parfois faire peur. C'est en effet un tout autre monde, qui bouleverse les repères et demande de l'adaptation. C'est aussi tout un volet administratif auquel il faut s'intéresser, afin de pouvoir être rémunéré comme il se doit et vivre ce nouvel aspect de la vie sereinement. Face à ces différentes obligations, il arrive parfois d'être perdu, encore plus lorsqu'il s'agit du Compte personnel de formation (CPF). Les informations le concernant ne sont pas toujours faciles à comprendre, notamment sur ce qu'il advient des droits cumulés lors du passage à la retraite. Le CPF, en place depuis le 1er janvier 2015, est utilisable dès 16 ans et ce tout le long de la vie professionnelle, pour chaque personne souhaitant réaliser une formation qualifiante. Près de 500 euros sont crédités chaque mois sur le compte, et peuvent être cumulés jusqu'à 5000 euros. De même les salariés à temps plein peuvent bénéficier de 24h de formation par an.

Le CPF gelé lors du passage en retraite

Si vous prévoyez prochainement un départ en retraite, pensez à vérifier les droits accumulés tout au long de votre carrière. En effet, une fois votre retraite prise officiellement, votre compte ne sera plus crédité. S'il ne sera pas clôturé non plus, il sera en revanche gelé et vous ne pourrez plus y accéder. Les droits acquis durant des années ne seront plus utilisables, pas même pour acquérir de nouvelles compétences une fois retraité. Ce n'est le cas, en revanche, que lorsque vous demandez à faire valoir vos droits à taux plein ( lorsque vous demandez en termes de revenus, 50 % du salaire annuel brut moyen) et sans décote (lorsque vous partez en retraite avant vos 67 ans et/ou que vous n'avez pas cumulé assez de trimestre pour être payé à taux plein) .

Les droits ne peuvent être transférés

Il peut être frustrant de voir se geler tous ces droits acquis durement. Il est alors tentant de transférer ces droits à une autre personne, afin que ceux-ci puissent tout de même servir. Sachez qu'une telle chose est impossible à faire, car le compte personnel de formation est strictement personnel. Si l'option a tout de même été envisagée en 2020, elle n'a encore jamais été traitée.

La seule solution reste alors d'anticiper et d'épuiser vos crédits avant votre départ en retraite. Pour être éligibles elles doivent tout de même remplir plusieurs critères. Sachez également que les formations de préparation à la retraite n'en remplissent aucun. En revanche, si vous décidez de reprendre une activité professionnelle, vous pourrez demander d'avoir à nouveau accès à votre compte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.