Coupure d'électricité : à quel dédommagement a-t-on le droit ?

Coupure d'électricité : à quel dédommagement a-t-on le droit ?
Un dédomagemment est automatiquement versé en cas de panne excédant cinq heures.

En raison de la crise énergétique, les risques de coupure de courant sont accrus. Malheureusement, le coût de l'électricité est très onéreux... Alors que faire quand la facture est lourde, mais que des pannes surviennent ? On vous dit tout.

Le cas de figure concerné

Avant toute chose, il est bon de souligner qu'il est ici question de pannes. Celles-ci ne doivent pas être confondues avec des coupures d'électricité programmées pour des motifs tels que des travaux sur la voie ou encore l'entretien du réseau électrique. Dans ce cas de figure, les habitants des logements sont prévenus en amont de diverses manières : il peut s'agir d'une affiche officielle placardée dans le hall d'un immeuble ou encore d'un SMS directement envoyé par Enedis. La tranche horaire concernée est bien évidemment spécifiée pour que les personnes touchées puissent anticiper l'arrêt et s'organiser au préalable. La durée ne dépasse pas une poignée d'heures uniquement : trois heures entre 13h et 16h, par exemple.

En revanche, dans le cas d'une panne généralisée - non isolée car causée par une mauvaise installation électrique, de la surconsommation ou encore un appareil défectueux -, nous avons affaire à un incident sur la distribution d'électricité imprévu et pouvant durer de nombreuses heures. Si vous êtes confronté à cette situation, prenez connaissance des infos suivantes.

Le processus

C'est seulement si vous subissez une coupure d'électricité non programmée de plus de cinq heures que vous pouvez bénéficier d'un dédommagement. Si vous avez été privé d'électricité moins de cinq heures, vous ne pourrez malheureusement rien toucher. Par principe, vous n'avez rien à faire : la somme du dédommagement est directement transmise par Enedis à votre fournisseur d'électricité. La transaction apparaîtra ainsi sur votre facture. Autrement, rapprochez-vous de votre fournisseur pour obtenir votre dû. Notez que vous pouvez, de surcroît, obtenir un dédommagement si du matériel a été endommagé chez vous à cause de cette coupure prolongée. Vous devrez toutefois fournir des pièces à cette fin telles que des photographies à l'appui, un devis de réparation, la facture d'achat d'origine...

La somme dédommagée

Pour ce qui est du montant du dédommagement, il s'agirait, d'après les informations officielles du site d'Enedis, "d'une somme forfaitaire de 2 euros HT par kVA de puissance souscrite par tranche de 5 heures consécutives de coupure d'électricité (dans la limite de 40 tranches consécutives de 5 heures)". Cependant, pour rappel, sur cette base - qui peut être jugée minime face aux éventuels dégâts provoqués par une panne importante au sein d'un domicile - peut s'ajouter la potentielle somme du dédommagement de votre matériel s'il a été affecté.

Pourquoi la somme touchée s'élève à ce petit montant ? Cela peut être justifié par l'autonomie reconnue des appareils. Notez par exemple que, dans le cas où un congélateur (complétement rempli) demeure fermé pendant toute une panne, les aliments peuvent rester congelés pendant 48 heures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.