Comment faire financer ses projets via le crowdfunding ?

Chargement en cours
Pour une campagne de crowdfunding réussi, il faut présenter un projet un minimum fédérateur.
Pour une campagne de crowdfunding réussi, il faut présenter un projet un minimum fédérateur.
1/2
© Adobe Stock, baranq

Le crowdfunding, ou financement participatif, est de plus en plus à la mode. Ce dispositif, qui permet de lever des fonds pour financer un projet, peut paraître en apparence d'une simplicité enfantine. Toutefois, il existe de nombreux facteurs à prendre en compte pour en faire un moyen de financement efficace. Tout de suite, on vous explique tout sur les ressorts du crowdfunding.

Le crowdfunding : comment ça marche ?

Tout d'abord, définissons comment le crowdfunding se met en place. En général, faire financer un projet par ce biais nécessite la création d'une page dédiée sur une des nombreuses plateformes de financement participatif existantes. Cette page servira à présenter le projet mais aussi à indiquer quel est l'objectif financier à atteindre pour le réaliser ; raison pour laquelle il est très important d'établir un devis au préalable. Attention, dans la plupart des cas, les fonds doivent être levés dans un temps imparti. Si l'argent réuni n'atteint pas l'objectif affiché, l'argent sera - selon la plateforme choisie - soit rendu à vos investisseurs, soit vous devrez vous-même compléter la somme manquante.

Un dispositif adapté à tous et à tous les projets ?

Au niveau des investisseurs, tout le monde peut investir dans un projet soutenu par le crowdfunding. Les champs d'action sont également assez vastes. Il est par exemple possible d'investir dans des projets culturels (festivals, films, édition...), des actions humanitaires ou encore dans l'immobilier.

De même, tout le monde peut avoir recours au crowdfunding, que ce soit des entreprises, des particuliers ou encore des associations. Néanmoins, et même si en théorie tous les projets peuvent bénéficier du financement participatif, cela ne veut pas toujours dire qu'il s'agit de la solution adéquate. Le projet doit avant tout être fédérateur et susciter l'intérêt d'une communauté suffisamment large. En résumé : essayer de financer son projet de micro-entreprise, pourquoi pas ; créer une campagne pour payer ses vacances à Bali, c'est moins pertinent.

Investir pour réussir

Pour réussir une bonne campagne de crowdfunding, vous allez devoir mettre la main à la poche. En effet, avant de communiquer sur votre campagne, mieux vaut déjà déposer une petite partie de la somme soi-même dans la cagnotte. Cela donnera ainsi plus confiance à vos potentiels investisseurs, surtout si ceux-ci ne vous connaissent pas. De même, si votre objectif n'est pas atteint, il vous faudra certainement venir compléter la somme pour sécuriser les fonds acquis via le crowdfunding.

D'un autre côté, il faut savoir que ce n'est pas parce que vous levez des fonds via le crowdfunding que vous n'avez pas de comptes à rendre à vos investisseurs. Dans ce sens, la transparence a toujours du bon. Il sera ainsi judicieux de détailler le devis que vous aurez réalisé au préalable sur la page de votre projet, cela afin de rendre compte des coûts dégagés pour sa réalisation. D'autre part, et même si les montants des versements doivent rester libres, vous pouvez également établir des paliers qui donneront lieu à des contreparties. À la manière d'un produit d'appel, c'est une solution idéale pour engager de nouveaux investisseurs. Par exemple, en prenant le cas d'un projet d'ouvrage, pour dix euros versés votre investisseur recevra une copie numérique du livre. Il faut donc prévoir dans votre devis un budget dédié à la production de ces contreparties. Celles-ci devront être indiquées au préalable sur votre page avec un délai de livraison.

Une bonne communication : un atout clef pour une campagne réussie

Il faut toutefois être conscient que le crowdfunding n'est pas une science inexacte. La plupart des campagnes lancées par des particuliers peinent à mobiliser des investisseurs au-delà de leur "premier cercle" (c'est-à-dire leurs proches). Votre meilleur atout sera de mettre en place une communication efficace et créative pour faire connaître votre projet. Encore une fois, il n'y a pas de solution miracle mais si l'objet de votre campagne s'y prête vous pourrez par exemple miser sur les réseaux sociaux. N'hésitez pas dans ce cas à débourser quelques euros pour vous faire sponsoriser, cela vous aidera à être plus visible auprès des communautés qui seront le plus à même d'être intéressées par votre projet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.