Aides, taxes... Qu'est-ce qui est attendu en 2023 ?

Aides, taxes... Qu'est-ce qui est attendu en 2023 ?
La taxe foncière va beaucoup augmenter.

Depuis septembre 2022, différents projets de loi liés aux finances ont été votés par le gouvernement, afin de permettre aux ménages français de souffler un peu et d'épargner plus. Un moyen, aussi, d'affronter la nouvelle crise qui se profile. Alors, à quoi devez-vous vous attendre pour la prochaine année, en 2023 ? On fait le point pour vous.

Depuis plusieurs mois, l'ensemble des Français, tout comme le gouvernement, font face à une crise sans précédent : en raison de la guerre en Ukraine, de la croissance sans fin des prix de l'énergie, de l'augmentation des taux d'intérêt, mais également de nombreux autres facteurs qui semblent inarrêtables, tous doivent se battre au quotidien contre l'inflation qui grignote un peu plus le budget global de chacun. Pour cette raison, en septembre puis en novembre 2022, deux projets de loi ont été soumis à l'Assemblée nationale : le projet de loi de finances, mais également le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale. Une façon de faire passer certaines aides pour permettre aux foyers de ne plus seulement survivre mais de vivre. Seulement, il n'y a pas que des aides qui ont été votées : diverses taxes attendent aussi les foyers et plus précisément la taxe foncière, qui prévoit d'augmenter. Une mauvaise nouvelle pour les propriétaires.

Les impôts concernés

C'est une nouvelle qui devrait plaire au plus grand nombre : connue pour avoir l'un des taux de prélèvement les plus élevés des pays membres de l'OCDE, la France devrait permettre désormais aux citoyens de payer moins d'impôts. Un geste qui devrait être effectif dès lors que la revalorisation des tranches d'impôts (le barème des impôts permettant de savoir combien vous devez payer en fonction de vos revenus et de vos parts) sera effectuée et ce en 2023. Prenons pour exemple un célibataire sans enfants : il représente une part fiscale et son taux d'imposition était fixé jusqu'à présent à 11%. Tout cela devrait changer en 2023 : le revenu imposable de sa tranche le sera à partir de 10 777€ et non plus 10 225€. Il en va de même pour les personnes considérées comme étant dans la tranche des 30 % : le palier destiné à vous faire payer plus d'impôts devra être dépassé à partir de 27 478€ contre 26 070€ auparavant.

Des aides destinées aux parents

Pour 2023, le gouvernement a souhaité envoyer un peu de soutien aux parents. Le crédit d'impôts qui était déjà en place et vous permettait de payer moins si vos enfants âgés de moins de 6 ans étaient gardés à l'extérieur de votre foyer va être revu à la hausse. Autrement dit, les dépenses prises en compte dans le crédit, qui ne pouvaient dépasser les 2300€ seront augmentées en 2023 à 3500€.

La taxe foncière encore dans la ligne de mire

Les nouvelles sont moins bonnes du côté des propriétaires : si les impôts baissent d'un côté, la taxe foncière, elle, devrait de nouveau augmenter. La raison ? Depuis 2018, celle-ci est automatiquement revalorisée avec l'inflation recensée à chaque mois de novembre. Le coût de la vie ne faisant qu'augmenter ces derniers temps et la hausse n'étant pas plafonnée, la taxe foncière devrait atteindre une augmentation de près de 7% selon les estimations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.