Acheter sa voiture à un particulier : est-ce vraiment une bonne idée ?

Chargement en cours
Acheter une voiture à un particulier coûte généralement moins cher.
Acheter une voiture à un particulier coûte généralement moins cher.
1/2
© Adobe Stock, Studio Romantic

Dans l'optique de faire des économies, de nombreuses personnes se tournent vers la seconde main, y compris pour de gros achats comme celui d'un véhicule. Mais est-ce vraiment plus économique ? Eh bien, pas toujours.

Les voitures d'occasion ont tendance à faire de l'oeil aux particuliers, que ce soit pour acheter sa première voiture à un jeune conducteur ou pour investir dans un véhicule sans dépenser une fortune. C'est bon pour la planète, c'est aussi un bon plan pour le vendeur. Bref, sur le papier, tout le monde est gagnant.

Acheter sa voiture à un particulier : les avantages

La bonne nouvelle, c'est que ce ne sont pas les offres qui manquent sur le marché des ventes entre particuliers. Les sites de "PAP" (particulier à particulier, ndlr) regorgent de nouvelles annonces qui arrivent tous les jours et à travers toute la France. Il en va d'ailleurs de même sur les réseaux sociaux. Alors certes, vous ne pourrez peut-être pas investir dans le modèle de vos rêves ni choisir les options, mais cela ne signifie pas que vous n'aurez pas de choix du tout.

Le plus gros avantage de ce type d'achat ? Le prix. Eh oui, vendre une voiture entre particuliers coûte généralement moins cher que chez un concessionnaire, où même la vente d'une voiture d'occasion engendre des taxes. Enfin, ce type de vente est généralement ouvert à la négociation, ce qui vous permettra peut-être d'économiser quelques dizaines voire quelques centaines d'euros en fonction de vos arguments.

Acheter sa voiture à un particulier : les inconvénients

Même s'il est généralement facile et moins onéreux d'acheter un véhicule à un particulier sur le court terme, ce n'est pas toujours le cas sur le long terme. Pour commencer, avec ce genre d'acquisition, vous n'avez aucune garantie. La voiture tombe en panne 10 minutes après avoir signé les papiers ? Tant pis pour vous, la vente est actée. En cas de problème, pour obtenir réparation, il vous faudra porter plainte et prouver que votre achat avait des vices cachés.

Si vous décidez de vous offrir un véhicule en passant par le circuit de la seconde main, il faut en avoir conscience : vous achetez un véhicule qui a déjà vu défiler les kilomètres, qui a peut-être quelques rayures, et surtout, qui peut cacher bien des problèmes sous son capot. Résultat : il est essentiel de faire un bon nombre de vérifications et de tests avant l'achat. Cela vous évitera les mauvaises surprises, alors n'hésitez pas à vous faire accompagner de quelqu'un qui s'y connaît un minimum en mécanique !

Le bon réflexe : demander au vendeur le certificat d'immatriculation, les factures d'entretien et le compte-rendu du dernier contrôle technique, histoire d'éviter les mauvaises surprises. Pensez également à prévoir une petite somme supplémentaire pour faire quelques ajustements : changer les pneus, essuie-glaces, refaire le plein de liquides et huiles... Bref, pour permettre à votre nouvelle acquisition d'être prête à prendre la route dans de bonnes conditions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.