Achat en plusieurs fois : bonne ou mauvaise idée ?

Chargement en cours
La plupart des sites marchands proposent des solutions de paiement en plusieurs fois.
La plupart des sites marchands proposent des solutions de paiement en plusieurs fois.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

Depuis plus de dix ans maintenant, de plus en plus d'enseignes proposent des options de paiement en plusieurs fois. D'abord dédié aux produits high-tech (téléphone, ordinateur, téléviseur...), ce système permet désormais de régler toutes sortes d'achats en différentes mensualités : meubles, vêtements et même courses alimentaires. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Pas toujours.

Et si au lieu de payer votre nouveau smartphone 600 euros cash, vous pouviez payer 150 euros par mois pendant les quatre prochains mois ? C'est désormais possible, et pas seulement dans la téléphonie. Supermarchés, magasins high-tech et même sites de shopping en ligne... Cette option est de plus en plus répandue et permet de transformer une grosse dépense en plusieurs petites mensualités. Pratique, non ?

Comment ça marche ?

Le paiement en plusieurs fois est ce que l'on appelle une facilité de paiement. Sur les sites marchands, cette option est souvent disponible directement sur la page dédiée au règlement de l'achat, même si elle peut également être proposée par des organismes de paiement. Pour y accéder, il suffit de renseigner dans le formulaire d'inscription quelques informations personnelles et bancaires, de créer un compte sur le site et le tour est joué. Après s'être acquitté de la première partie du paiement, le client sera prélevé chaque mois pendant une durée déterminée, le plus souvent à la date anniversaire.

Attention : ce n'est pas parce que l'option est proposée que vous pourrez automatiquement y accéder. Il arrive que la demande soit refusée, principalement lorsque le client ne possède pas le bon type de carte bancaire ou s'il y a un soupçon de fraude. A noter que certains établissements bancaires proposent également le paiement en plusieurs fois sans frais directement via votre carte bleue : l'option s'affichera alors au moment de payer sur le terminal.

Paiement fractionné ou crédit ?

Payer un échéancier chaque mois pourrait faire penser à un crédit. Or, ici, ce n'est pas le cas : il s'agit en réalité d'une facilité de paiement. Aucun taux d'emprunt à l'horizon, même si certains organismes qui permettent ces paiements prennent une petite commission correspondant à un pourcentage de la somme totale à payer. Ce qui au final augmente le prix total de l'achat. Cette solution permet de répondre très rapidement à un besoin et de financer certains projets sans avoir à passer par une banque ou à un organisme de crédit.

Mais attention, puisqu'il ne s'agit pas d'un crédit, le client ne bénéficie pas du même accompagnement de la part d'un conseiller. Au final, c'est à lui seul de calculer son budget et de se rappeler qu'il sera prélevé d'une certaine somme pendant plusieurs mois. Un calcul à prendre en compte.

Une méthode à utiliser avec prudence

Les solutions de paiement en trois ou quatre fois sans frais sont tentantes, mais il faut faire attention à ne pas en abuser, sous peine de se retrouver avec une belle part de vos revenus amputée tous les mois. Les paiements en plusieurs fois peuvent encourager les achats sur un coup de tête. Mieux vaut donc réserver cette technique pour les sommes importantes et régler les plus petits achats comptant. Par ailleurs, n'oubliez pas d'être vigilant et de noter quelle somme vous aurez à régler chaque mois, et à quelle date, histoire de ne pas vous retrouver dans le rouge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.