Abattement fiscal : qui peut en bénéficier ?

Chargement en cours
Les 10% de déduction de l'abattement forfaitaire sont automatiques.
Les 10% de déduction de l'abattement forfaitaire sont automatiques.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Lorsque vous mettez le nez dans vos impôts, vous remarquez peut-être qu'une réduction de 10% est automatiquement appliquée : celle-ci correspond à l'abattement fiscal. Seulement, est-ce que tout le monde bénéficie de cet avantage ?

Qu'est-ce que l'abattement fiscal ?

Si vous vous penchez sur vos déclarations d'impôts sur le revenu avec grande attention, vous pouvez constater qu'une réduction est automatiquement appliquée aux salariés. Il est question de l'abattement fiscal de 10%, justifié en raison des frais professionnels assumés quotidiennement par les travailleurs. Oui, l'État prend en compte que l'exercice de votre métier implique des frais dont des déplacements journaliers en voiture par exemple. Pour pallier ces dépenses, l'administration inclut une réduction d'un dixième lors du calcul de vos impôts. En revanche, si vous constatez que vos dépenses dans le domaine sont en réalité plus élevées, il vous suffit de déclarer vos frais réels : in fine, vous pourrez éventuellement profiter de plus des 10% machinaux.

Cet abattement spécifique est le forfaitaire. Cependant, il existe en fait plus d'un type d'abattements fiscaux.

Quels sont les différents types d'abattements fiscaux ?

Bien que l'abattement forfaitaire soit le plus répandu, plusieurs abattements sont mis en oeuvre selon les profils. De manière très concrète, l'administration fiscale française se réfère à six types différents :



L'abattement appliqué sur les dividendes versés aux actionnaires de sociétés.


L'abattement forfaitaire à hauteur de 10 % appliqué sur les frais professionnels des salariés.


L'abattement en lien avec les conditions de ressources des personnes invalides ou seniors.


L'abattement fiscal sur les successions.


L'abattement rattaché aux plus-values immobilières.


L'abattement consacré aux plus-values sur les valeurs mobilières.

Tout le monde peut en bénéficier ?

Soyez rassuré : l'abattement de 10% est appliqué automatiquement sans avoir à entreprendre la moindre démarche au préalable. D'ailleurs, même si vous n'êtes plus salarié mais retraité, vous pourrez toujours en jouir. En effet, les pensions de retraite sont elles aussi incluses, bien que les paliers de l'abattement varient dans ce cas de figure.

Pour ce qui est des autres types d'abattements, tout dépend de votre profil ! En tant que qu'actionnaire, propriétaire ou encore personne invalide, vous êtes potentiellement éligible à un des créneaux. Bien sûr, la déduction variera toutefois selon vos déclarations.

Comment dépasser les habituels 10% ?

Si votre profil ne correspond pas aux cinq autres abattements, mais seulement au forfaitaire automatique, vous pouvez bénéficier d'une déduction plus importante que les 10% seulement dans quelques cas de figure. Il existe effectivement un abattement fiscal de 20% ! Ce dernier concerne les propriétaires de véhicules électriques déclarant leurs frais réels. Ces heureux élus peuvent bel et bien profiter d'une majoration de 20% du montant des indemnités kilométriques. Halte, cela dit ! N'omettez pas qu'il est uniquement question des frais de déplacements professionnels (vos road trip en amoureux aux quatre coins de l'Europe ne peuvent malheureusement pas être pris en compte...)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.