Vacances en Corse : quel budget prévoir ?

Chargement en cours
Louer une maison durant la haute saison peut vite revenir cher.
Louer une maison durant la haute saison peut vite revenir cher.
1/2
© Adobe Stock, pkazmierczak

D'année en année, la Corse reste une destination phare des Français pour passer leurs vacances. Néanmoins, malgré sa proximité avec la métropole, un séjour sur l'Île de Beauté peut nécessiter un budget conséquent sur certains points. On fait le point.

Des transports pour se rendre sur l'île relativement bon marché

Dotée de panoramas exceptionnels et de températures clémentes, la Corse attire chaque année des millions de touristes, en particulier durant la saison estivale. Il faut dire qu'en plus d'un environnement attractif, les prix des transports pour s'y rendre depuis l'Hexagone restent raisonnables, surtout comparés à d'autres destinations. En effet, un aller-retour en avion depuis Paris, Marseille ou encore Nantes à destination d'Ajaccio, Calvi ou Bastia peut ainsi coûter entre 150 et 250 euros en moyenne durant la période estivale, à condition de réserver à l'avance. Des tarifs équivalents aux trajets en ferry, sur lesquels vous pourrez voyager avec votre voiture.

La voiture : un élément à ne pas négliger

La voiture : voilà d'ailleurs un élément qui risque de peser sur votre budget. En effet, et à moins que vous souhaitiez limiter votre séjour aux grandes villes, profiter de toutes les beautés de l'île sera plus aisé avec un véhicule. Or, les locations de voiture peuvent être chères durant l'été, cela en raison du déséquilibre entre l'offre et la demande. En juillet 2021, Corse-Matin rapportait ainsi des augmentations de tarifs dans les agences de location avec des véhicules loués environ 350 euros la semaine à Calvi, Bastia ou encore Figari.

Autre facteur à prendre en compte : le coût de l'essence. Si les carburants sont d'ordinaire généralement plus élevés que sur le continent, la situation s'est encore accentuée depuis le début de la guerre en Ukraine. Ainsi, si vous souhaitez explorer l'île sans trop dépenser, vous pouvez toujours vous rabattre sur une solution moins onéreuse : les cars, qui proposent des tarifs attractifs.

Des hébergements qui peuvent être onéreux

Autre facteur à prendre en compte : l'hébergement. Sur ce point, l'île est également victime de son succès. Selon une étude publiée en 2019 par le site Seloger.com, louer une maison durant la très haute saison (soit la première moitié d'août) reviendrait à environ 1835 euros la semaine. Néanmoins, il est bon de noter qu'il existe d'autres solutions plus abordables, à l'instar des mobil-homes (787 euros/semaine en moyenne selon SeLoger.com), du camping ou encore des hôtels. Sur ces dernières catégories, il est toutefois difficile d'établir une estimation précise, les prix pouvant drastiquement varier selon le nombre d'étoiles de l'établissement, la période de location, le moment de la réservation mais aussi votre ville de villégiature.

Restaurants : des prix équivalents aux grandes villes métropolitaines

Comme les hébergements, les tarifs des restaurants dépendent encore une fois grandement de la période, de la ville mais aussi des types de repas que vous souhaitez consommer. Toutefois, et en raison du coût de la nourriture généralement plus élevé qu'en France continentale, attendez-vous à des prix au moins équivalents à ceux des grandes villes métropolitaines. De quoi ne pas trop dépayser les Parisiens en somme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.