Nouvel animal de compagnie ? On vous dit comment repenser votre budget

Nouvel animal de compagnie ? On vous dit comment repenser votre budget
Adopter un animal de compagnie demande de bien penser à ses dépenses.

D'après le ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, chaque année c'est entre 750 000 et 1 million d'animaux de compagnie qui sont adoptés en France. La période la plus importante en nombre d'adoptions est celle des fêtes de fin d'année. Quoi de plus mignon que d'offrir un animal de compagnie à ses enfants et les voir grandir ensemble ? Mais au-delà de la mignonnerie, c'est aussi un coût. Voici quelques conseils pour repenser son budget.

Penser au coût d'achat

Adopter un animal de compagnie n'est pas gratuit, sauf si vous passez par un don. En animalerie ou chez un éleveur, comptez entre 500 et 2000 euros pour ce qui concerne les chats et les chiens. Pour les rongeurs, oiseaux et poissons, cela peut varier entre 10 et 100 euros. Vous pouvez aussi vous rendre dans un refuge et adopter un animal entre 50 et 70 euros. De plus, il aura déjà son carnet de santé et sera vacciné.

Une adoption se prépare. Pour les rongeurs et volatiles, il sera nécessaire de penser à une cage. Pour les chats et les chiens, l'achat de jouets, de gamelles, d'une caisse de transport et d'une litière sera inévitable. Pour les poissons et les reptiles, il faut prévoir dans votre budget l'achat d'un aquarium ou d'un terrarium.

Repenser son budget en fonction de l'âge de votre animal

Tout comme les humains, les animaux n'ont pas les mêmes besoins en fonction de leur âge. Un facteur à prendre en compte dans son budget. La première année est l'une des plus chères, puisqu'il faut penser à l'achat de l'animal, de toute sa panoplie, et à la prise en charge d'une assurance pour les vaccins, la puce d'immatriculation, la castration ou encore d'éventuels petits soucis de santé. La phase sénior coûte aussi très chère, puisque l'animal a besoin de plus de soins.

Ouvrir un livret pour votre animal

Tout comme on peut le faire pour mettre de l'argent de côté, vous pouvez ouvrir un livret pour votre animal. Une astuce qui vous permettra de bloquer une certaine somme afin de payer les soins, la nourriture, les voyages, etc. De plus, cela vous permettra d'anticiper si une grosse dépense imprévue venait à se présenter pour votre animal, mais vous aidera aussi à racheter une cage, un aquarium, une laisse ou un collier quand ces derniers commencent à vieillir.

Faire un tableau

Pour savoir combien vous allez devoir dépenser le mois suivant pour votre animal et bien anticiper, vous pouvez créer un budget pour votre animal de compagnie sur un tableau. Le tableau devra donc comporter plusieurs catégories : médical, aménagement, accessoires, alimentation, éducation, toilettage, transport, gardiennage, vacances avec l'animal... Une astuce qui va vous aider à mieux vous organiser.

Prévoir ses vacances avec un animal de compagnie

Prendre un animal de compagnie, c'est aussi repenser son budget vacances. Il faudra donc penser à mettre quelques euros en plus pour votre animal. Pour les hôtels, il faut prévoir un supplément de 25 euros par jour et entre 10 et 15 euros dans un camping. Si vous traversez la frontière, votre animal aura besoin d'un passeport européen (une quinzaine d'euros), d'être pucé ou tatoué et vacciné contre la rage. Selon les compagnies aériennes, il faut aussi prévoir une centaine d'euros supplémentaire pour le faire voyager en cabine ou en soute. Pour les trains, si votre animal pèse moins de six kilos son billet vous reviendra à 7 euros, pour un poids supérieur, son montant s'élèvera à la moitié d'un billet de seconde place. Et si vous souhaitez le faire garder pendant votre séjour, un pet-sitter revient en moyenne entre 20 et 30 euros par journée. Maintenant à vous de bien réfléchir avant d'adopter pour ne pas l'abandonner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.