Le tarif heures creuses est-il plus avantageux ?

Chargement en cours
La tarification heures pleines/heures creuses n'est pas toujours la plus rentable.
La tarification heures pleines/heures creuses n'est pas toujours la plus rentable.
1/2
© Adobe Stock, Damir Khabirov

De nombreux foyers français optent pour le tarif heures pleines/heures creuses lorsqu'ils souscrivent à un contrat d'électricité. Mais cette option est-elle toujours plus économique que l'option base ? Faisons le point.

Qu'est-ce que le tarif heures creuses ?

Le tarif heures pleines/heures creuses permet, en échange d'un abonnement au prix plus élevé, de payer le kilowattheure (KwH) moins cher pendant 8 heures dans la journée. Les plages horaires qui bénéficient de ces tarifs plus bas sont déterminées par ENEDIS, le gestionnaire du réseau électrique. Elles correspondent aux périodes où la consommation est moins importante sur le territoire, et diffèrent selon votre lieu de résidence. Généralement, les heures creuses ont lieu la nuit (entre 21h30 et 7h30) ou bien en plein après-midi.

Attention, si l'électricité coûte moins cher pendant les heures creuses, son prix est plus élevé lors des heures pleines que dans le cas d'une souscription à une option base auprès de votre fournisseur. Le prix de l'abonnement étant lui aussi plus élevé, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour que le tarif heures pleines/heures creuses soit vraiment rentable.

Ce qu'il implique au niveau de la consommation d'électricité

Vous vous en doutez, pour que le tarif heures creuses soit économique, vous devez consommer l'électricité au maximum durant les plages horaires qui bénéficient des tarifs les plus bas. Ces plages étant la nuit ou pendant la période de travail, l'abonné doit pouvoir programmer ses appareils pour qu'ils fonctionnent pendant les heures creuses. Le chauffe-eau électrique, les radiateurs électriques, le lave-linge, le lave-vaisselle ou encore le sèche-linge peuvent, selon les modèles, être utilisés avec un départ différé ou une programmation adéquate. Si vous ne possédez pas de matériel programmable, l'option tarifaire heures pleines/heures creuses sera de suite moins rentable.

À savoir : si vous possédez un compteur électrique Linky, vous pouvez visualiser facilement quelles sont les heures durant lesquelles vous consommez le plus d'électricité. À vous de voir si vous pouvez ou non changer vos habitudes pour qu'elles correspondent mieux au tarif heures creuses.

Une option non rentable pour certains foyers

Depuis 2009, l'association 60 millions de consommateurs alerte sur le fait que la tarification heures pleines/heures creuses n'est "quasiment jamais intéressante pour les petits consommateurs d'électricité". En effet, pour que cette option soit intéressante, il faudrait déporter 40%, voire 50% de sa consommation en heures creuses, ce qui est difficilement atteignable pour les petits foyers ou pour ceux dont l'énergie principale n'est pas électrique (par exemple, ceux qui se chauffent au gaz). Pour les petits consommateurs d'électricité, l'abonnement représente la majeure partie des factures. Or, celui-ci est plus cher avec l'option HP/HC.

Les familles nombreuses, habitant dans un logement d'une grande surface et utilisant beaucoup d'électricité, trouveront en revanche l'option heures pleines/heures creuses plus avantageuse. Si vous hésitez à changer de formule, pensez à utiliser un simulateur en ligne pour faire le point sur votre façon de consommer l'électricité, et trouver ainsi votre option tarifaire idéale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.