Dépenses au quotidien

Illuminations de Noël : comment réduire sa facture ?

©inarik, Adobe Stock

À l'approche des festivités de Noël, beaucoup trépignent d'impatience et commencent déjà à installer leurs décorations. Guirlandes lumineuses, boules et autres Pères Noël sont de la partie. Seulement voilà, une question persiste dans les esprits : comment faire pour profiter des illuminations sans pour autant faire grimper sa facture d'électricité ? La réponse en cinq conseils.

Patienter avant d'installer ses décos

Vous adorez la période de Noël et brûlez d'envie installer vos décorations le plus tôt possible ? Côté facture, sachez que ce n'est pas forcément la meilleure idée. Pour réduire votre facture d'électricité, vous gagnerez, en effet, à mettre votre patience à l'épreuve. Le bon geste : exit le mois de novembre, mieux vaut attendre que le mois de décembre soit bien entamé pour placer vos guirlandes lumineuses ! Il s'agit de l'une des meilleures options pour le portefeuille. Rassurez-vous, vous disposerez tout de même de plusieurs semaines avant Noël pour en profiter, sans que vos finances ne pâtissent du coût des décorations installées prématurément.

Choisir le bon matériel

Avant même qu'il soit question d'installer vos illuminations de Noël, il est impératif de bien les choisir. Si vous ne voulez pas porter préjudice à votre facture, prêtez attention à l'étiquette énergie des guirlandes et luminaires qui attirent votre attention. Bien évidemment, il est préférable de choisir des options notées A. À l'inverse, s'il s'agit d'un D, par exemple, sur l'échelle de notation, passez votre chemin. Mieux vaut dès le début éviter le produit qui s'avère bien trop gourmand en termes de consommation. Bien sûr, si vous avez la possibilité d'installer vos illuminations en extérieur, pensez à donner une chance aux guirlandes solaires.

Compter sur les heures creuses

Si votre contrat auprès de votre fournisseur d'électricité prend en compte le tarif heures creuses/heures pleines, soyez malin. Prenez le soin d'allumer vos illuminations uniquement sur les plages horaires au tarif réduit qui correspondent aux heures creuses (celles-ci sont arrêtées selon votre lieu de résidence). Par ce biais, vous pourrez réaliser de belles économies en allumant vos décorations aux créneaux stratégiques.

Encaisser son chèque énergie

Beaucoup de Français bénéficient de chèques énergie mais ne les réclament pas ou ne les encaissent pas. Ne passez pas à côté de cette occasion d'alléger vos prélèvements ! En exploitant ce chèque, la somme dont vous bénéficiez est directement déduite de vos factures d'électricité (sinon gaz ou chaleur). Bien sûr, pour être éligible, vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond. Aussi, la somme attribuée varie selon les profils entre 48 euros minimum et 277 euros maximum. Renseignez-vous !

Éteindre les appareils au coucher

Nul ne répétera jamais assez qu'il faut éteindre tous les appareils au moment du coucher. Une fois que vous n'êtes plus actif chez vous, prenez bel et bien le soin d'éteindre les multiprises dans votre cuisine, votre pièce à vivre ou encore votre chambre. Faites-en de même pour les appareils dont vous n'avez pas l'utilité (évidemment, vous pouvez laisser le réveil sur votre table de nuit allumé, par exemple). Dans cette même lignée, prenez le temps, chaque soir, d'éteindre les illuminations à l'intérieur de chez vous et potentiellement à l'extérieur si vous en avez placées : un geste bon pour la planète et pour votre portefeuille !

publié le 28 novembre, Inès AGBLO, Webedia

Liens commerciaux