Gaz, électricité... Quelle est la solution la plus économique pour se chauffer ?

Chargement en cours
Le prix de l'électricité est plus élevé que celui du gaz.
Le prix de l'électricité est plus élevé que celui du gaz.
1/2
© Adobe Stock, Evgen

Vaut-il mieux se chauffer au gaz naturel ou à l'électricité ? Qu'en est-il du fioul, des bûches de bois ou encore du bois en granulés ? Alors que les températures refroidissent, il est temps de se pencher sur les coûts des différents modes de chauffage.

Gaz ou électricité : quelle énergie est la moins chère ?

D'après les données du ministère de la Transition Ecologique, le prix d'un kWh de gaz naturel est nettement inférieur au prix d'un kWh d'électricité. Il est ainsi de 17,41 centimes d'euros pour l'électricité contre 8,39 centimes d'euros pour le gaz naturel en 2021. Sachant que le kWh d'électricité possède un pouvoir calorifique moins élevé que celui du gaz, c'est cette dernière source d'énergie qui est la plus économique. Toutefois, si votre logement n'est pas équipé pour être chauffé au gaz, vous allez devoir procéder à de coûteuses interventions (installation d'une chaudière, de radiateurs adaptés...).

Le chauffage au gaz naturel sera donc plus intéressant que celui à l'électricité mais sur la durée (de manière à amortir les coûts des travaux) et plutôt pour des surfaces importantes. Quant à la différence entre gaz naturel et fioul ? Leur rendement sera sensiblement le même, mais le coût de l'installation d'un équipement pour le fuel, notamment d'une cuve de stockage, sera plus élevé.

Le chauffage au bois : un bon moyen d'économiser ?

Vous pouvez aussi compléter (voire remplacer) votre chauffage électrique ou au gaz par une solution de chauffage au bois. Le bois est en effet un combustible renouvelable peu cher à l'achat, et qui vous fera donc réaliser des économies en hiver. Le kWh de bois en bûche coûte en moyenne 0,04 centime d'euros (mais ce prix reste très variable, notamment en raison des frais de transport). Il existe aussi du bois en granulés, plus cher à l'achat mais plus économique pour se chauffer. Enfin, n'oubliez pas que faire installer une cheminée, un insert, un poêle ou une chaudière à granulés a un coût qu'il vous faudra amortir. Mais si vous comptez rester longtemps dans le même logement, le bois reste la solution de chauffage la plus économique.

Chauffage central ou individuel : lequel est le plus économique ?

Dans le cas d'un chauffage collectif, il existe le plus souvent au sein de l'immeuble une chaudière au gaz naturel ou au fioul qui distribue de l'énergie à tous les appartements. Les habitants paient leur part en fonction de ce qu'ils consomment, mais les frais liés à l'installation et l'entretien du chauffage sont partagés. Cette méthode est pratique, mais elle n'incite pas vraiment à se responsabiliser quant à sa consommation d'énergie. Résultat, le montant de la facture peut vite grimper !

Dans le cas d'un chauffage individuel, l'habitant peut choisir son énergie pour se chauffer, maîtriser pleinement sa consommation, la surveiller, et changer de fournisseur à sa guise sans avoir à passer par la copropriété. S'il peut donc réaliser des économies sur sa consommation, il faut aussi penser au fait que le coût de l'entretien de son système de chauffage sera également individualisé, et donc plus cher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.