Dépenses au quotidien

Frais de santé : à combien s'élèvent-ils chez les Français en 2023 ?

© NINENII, Adobe Stock - Le budget annuel des frais de santé en France aurait augmenté de 75% en 5 ans.

En cette année 2023, les frais de santé des Français connaissent une augmentation significative, suscitant des inquiétudes quant à l'accessibilité aux soins et aux services médicaux. Selon une étude de Cofidis en partenariat avec CSA Research dévoilée en avril 2023, le budget annuel des frais de santé aurait augmenté de 75% sur cinq ans, passant de 715€ à 1 249€ par an. Explications.

Une préoccupation grandissante

La question des dépenses liées à la santé est un sujet crucial, et les hausses des frais de santé sont même devenues une préoccupation grandissante pour de nombreux Français. Face à l'inflation, à la crise sanitaire, et à la restriction des bourses, plus de la moitié des personnes interrogées dans l'étude Cofidis affirment ressentir une augmentation de leurs charges. Et ce n'est pas qu'une impression : selon les résultats de l'étude parue en avril 2023, le budget annuel des frais de santé aurait en effet augmenté de 75% entre 2018 et 2023. Cette situation creuse les inégalités d'accès aux soins et amène un quart des sondés à devoir "se serrer la ceinture", particulièrement les foyers avec des enfants à charge.

Un quart des Français renonce à se soigner

Un constat plus qu'alarmant ressort de cette étude : 26 % des sondés ont avoué avoir renoncé à se faire soigner au cours des douze derniers mois. Parmi eux, les familles et les jeunes adultes de 25 à 35 ans sont les plus touchés. Néanmoins, les 18-24 ans ne sont pas épargnés non plus, puisque près de 40 % d'entre eux rencontrent des difficultés pour payer leurs frais de santé. Une situation plutôt inquiétante !

Un reste à charge encore trop important

Le principal facteur contribuant à la hausse des dépenses de santé est le reste à charge élevé, en dépit des remboursements de la sécurité sociale et des mutuelles. Un reste à charge qui s'élève désormais à 288 euros par an, ce qui représente 46 euros de plus qu'en 2018 ! Parmi les secteurs les plus touchés par cette augmentation, on retrouve les soins dentaires et les soins optiques. Malheureusement, selon l'étude, cela incite plus de la moitié des Français à renoncer à certains soins dentaires, en particulier les personnes de plus de 50 ans.

Des stratégies pour faire face aux dépenses

Alors, afin de faire face à cette situation financière complexe, plus de 40% des personnes interrogées ont évoqué la mise en place de "stratégies" et d'adaptations dans leur comportement. Par exemple, ils sont nombreux à comparer désormais les prix entre les différentes pharmacies, privilégier les médicaments génériques ou remboursés, et opter pour des médecins sans dépassements d'honoraires. Alors, pensez-y aussi si vous souhaitez alléger vos dépenses de santé.

Les déserts médicaux compliquent l'accès aux soins

Outre les tarifs élevés, l'accès aux soins est également entravé par le manque de médecins et de places disponibles, surtout dans les zones rurales. Ces déserts médicaux rendent l'accès aux soins plus difficile et donc plus coûteux pour de nombreux Français, qui se trouvent confrontés à choisir entre leur santé et leur budget. Si l'on a pu constater ces dernières années une volonté de la part de jeunes médecins de réinvestir ces zones, il reste encore du chemin à parcourir !

publié le 7 août, Juliette Lamy, Webedia

Liens commerciaux